le 9, le 16, le 24… en très grand le 31 mars !

Mars 2016

Encore une manifestation dynamique ce 24 mars. Quelque chose a changé dans l’ambiance. Les grandes journées nationales d’action contre les rertaites en 2009 ont été massives, mais elles s’inscrivaient au fonds dans l’attente du « changement » qui viendrait des prochaines présidentielles.

En 2016, chacun sait bien que l’enjeu des présidentielles est au contraire de franchir un nouveau pas dans l’autonomie populaire du piège de l’élection comme seul moyen de choisir ceux qui dirigeront le système. C’est bien d’un changement de société dont le mouvement social doit être porteur.

Le chemin est long, beaucoup plus long que les échéances électorales de 2017, mais s’il arrive à tirer les leà§ons de l’impasse de la gauche, il peut être fécond !