Adieu Roland… Ami et camarade…

, par  levenissian , popularité : 6%

On ne peut mieux rendre hommage à Roland Leroy, ancien directeur de l’humanité, qu’en donnant la parole à la sociologue communiste Danielle Bleitrach :

J’apprends avec beaucoup de tristesse la mort de Roland leroy. Hier j’ai écrit trois pages dans mes mémoires pour le décrire et raconter quelques anecdotes le concernant. J’ai dit à quel point il y avait en lui une espèce d’élégance, un art de l’ellipse. C’était un conteur raffiné. A la manière dont il brossait en quelque traits sa mère, une femme digne et forte. Elle n’avait pas eu besoin d’explication quand il a choisi de rejoindre la résistance. Elle savait et m’a simplement dit : « tes affaires sont prêtes ». Ou encore sa passion pour Jeanne d’arc. Il avait été enfermé dans le parlement de Rouen quand il a été arrêté et il y avait là les pièces du procès.

Il disait que le contact avec les intellectuels lui était nécessaire, c’était son vice. dans mes mémoires, il apparait comme une des illustrations de ce que le parti que j’ai connu celui de Louis Aragon et d’autres (il faisait irrésistiblement songer lui-même à un héros de Roger Vailland) représentait dans la formation d’intellectuels de type nouveau, les ouvriers amoureux de la culture.

Danielle Bleitrach

Voir en ligne : https://histoireetsociete.wordpress...

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation