Fidel est mort , Mais il est immortel,

Intervention de France Cuba à la soirée du 16 Décembre pour Fidel à Vénissieux
Décembre 2016

Introduction de Eliane BLONDEAU-MARTIAL pour France Cuba

Fidel est mort , Mais il est immortel, Peu d’hommes ont connu la gloire de rentrer de leur vivant dans l’histoire et la légende, Il fait partie de ceux qui s’étaient lancés après la seconde guerre mondiale dans l’action politique avec l’ambition et l’espoir de changer un monde d’inégalités et de discriminations. Si nous connaissons tous plus ou moins son histoire Il est un fait qui a marqué son parcours politique et que peu connaissent ; le 9 Avril 1948 ,Fidel a alors 22 ans il a rendez-vous à 14 h avec Jorge Eliecer Gaitan dans son cabinet d’avocat au centre de Bogota. Jorge Gaitan est candidat à la présidence colombienne Tout indique qu’il a de grandes chances d’être vainqueur de ces élections. Jorge Gaitan a défendu les ouvriers agricoles de la multinationale United Fruit Compagny (UFC) qui ont étés victimes d’une sanglante répression de l’armée colombienne qui causa selon l’ambassade étasunienne d’alors la mort d’au moins 1000 ouvriers Ils avaient comme revendication principale l’abolition du système de paie via des « bons d’achats  » valables uniquement dans les magasins propriété de l’UFC et ils devaient consommer des produits étasuniens transportés par la compagnie au retour du transport des bananes en territoire US. Gabriel Garcia Marquez décrit cet épisode dans son roman 100 ans de solitude. Le rendez-vous entre Fidel étudiant en droit et l’avocat n’a pas eu lieu ce jour là  Gaitan a été assassiné une demi-heure avant l’heure fixée. Fidel se trouva alors immergé non seulement dans l’énorme tourbillon populaire provoqué par l’assassinat Mais aussi et surtout Ce 9 Avril le jeune étudiant cubain fut marqué par cette journée « El Bogotazo  »au cours de laquelle on estime que plus de 3000 personnes périrent dans les affrontements qui suivirent l ‘assassinat de Jorge Eliecer Gaitan Fidel ,devenu docteur en droit de l’Université de La Havane et aussi marqué par la violence l’année précedente lors de la tentative de débarquement en République Dominicaine à laquelle il participa pour chercher à se débarrasser du fameux dictateur Trujillo Il voulait encore croire aux normes institutionnelles et démocratiques. Certainement loin de l’image univoque du guérillero tel qu’il est connu.

Très peu connu est le fait que le choix des armes qui fut le sien le 26 Juillet 1953,fut le résultat et la réponse à une longue quête idéaliste , voire naïve des voies juridiques. En effet en 1952 lors du coup d’Etat militaire du colonel Batista contre le Président Carlos Prio Socarraz Fidel s’est souvenu que la Constitution Cubaine consacrait comme une de ses valeurs suprêmes le respect de la souveraineté populaire Pas très compliqué pour Fidel jeune avocat de rédiger une requête en bonne et du forme enjoignant le Président de la Cour Suprême de Cuba de prendre les mesures appropriées non seulement de remettre en place le Président illégallement déchu mais surtout , pour faire peser tout le poids de la Loi sur l’auteur du délit contre la constitution . La réponse de la Cour Fidel est arrété et condamné pour outrage à l’autorité Ainsi sa 1re guérilla fut de papier C’est après avoir compris que les portes de la loi étaient fermées qu’il organisa avec ses compagnons l’attaque de la Moncada à Santiago et que plus tard il est partit dans la Sierra Maestra avec le Ché Comprendre un parcours politique Chercher à porter jugement sur Fidel Castro réclame la connaissance d’un minimum de faits qui faà§onnent d’une manière ou d’une autre ,la personnalité de Fidel. Si quelque chose particularise le parcours de Fidel Castro c’est le fait qu’il a été dans une large mesure le produit des réponses aux questions qu’il croyait indispensables de poser à partir de son idée du devoir en lien avec l’époque qui fut la sienne.

Le Comité du Lyonnais de France-Cuba est et restera aux cotés du peuple cubain Si riche de son humanité Si riche dans ses luttes et son émancipation sociale. Toutes ces valeurs la population cubaine les doit à la révolution socialiste à laquelle Fidel Castro a pris une part importante. Nous continuerons à nous battre pour que cesse le Blocus commercial,économique et financier, Nous continuerons à réclamer la restitution de Guantanamo Merci à nos amis Cubains Merci Fidel Hasta la victoria siempre