Vénissieux en Algérie à la découverte de l’histoire communiste de la guerre de libération

Jeudi 14 juillet 2022 — Dernier ajout samedi 16 juillet 2022

La section du PCF de Vénissieux organise une voyage politique et mémoriel en Algérie autour de la place des communistes dans la guerre d’indépendance. Le voyage sera centré sur Alger et Sétif. Les lieux, les rencontres et les visites font l’objet d’une réflexion collective.

Cette initiative fera l’objet d’une compte-rendu dans le cadre des rencontres internationalistes de Vénissieux organisées les 11 et 12 novembre 2022

Le départ est prévu le 29 octobre et le retour le 2 novembre. Le coût du voyage plus hébergement devrait s’établir autour de 500 euros. Des initiatives de financement seront organisés en septembre.

Ceux qui sont intéressés peuvent contacter la section du PCF au 0689506168 ou 0635293775.

Premières indications sur le programme avec des incontournables.. L’immeuble de Alger Républicain, El-Biar où a été torturé Henri Alleg, la prison Barberousse où a été décapité Fernand Yveton, la stèle pour Maurice Audin, le monument du 8 mai 45 à Sétif, les monuments de la guerre d’indépendance, les cérémonies officielles du 1er novembre…

Des rencontres sont prévues avec des militants communistes algériens, des syndicalistes.

Des lectures conseillées pour préparer ce voyage :

  • Mémoires Algériennes de Henri Alleg
  • La 7e Wilaya, Ali Haroun
  • On n’efface pas la vérité (Albert Nallet)
  • La question, et Prisonniers de Guerre, de Henri Alleg
  • Les communistes et l’Algérie, Alain Ruscio
  • Résistances, Jean Sallem
  • La bataille de Paris, Jean-Luc Einaudi$
  • Le camp des oliviers, William Sportisse

Ces livres sont disponibles à la section PCF de Vénissieux et peuvent être prêtés.

Les mémoires militantes de l'auteur du plus célèbre livre dénoncant la torture en Algérie
Les mémoires militantes de l’auteur du plus célèbre livre dénoncant la torture en Algérie
Les communistes de Vénissieux sont très fiers d’avoir reçu deux fois Henri Alleg à Vénissieux, et de l’avoir rencontré dans de multiples initiatives communistes en France.
La Une de Alger Républicain du 26 septembre 1962
La Une de Alger Républicain du 26 septembre 1962
Alger Républicain, le journal des communistes algérien, était le quotidien le plus diffusé à la libération
Inauguration de la stèle pour Maurice Audin à Alger, 5 juin 2022
Inauguration de la stèle pour Maurice Audin à Alger, 5 juin 2022
Abdelkader Guerroudj, dirigeant du PCA chargé des relations avec le FLN, condamné à mort en 1957, il échappe à l'exécution.
Abdelkader Guerroudj, dirigeant du PCA chargé des relations avec le FLN, condamné à mort en 1957, il échappe à l’exécution.
portrait de Henri Alleg- par Mustapha Boutadjine, peintre algérien
portrait de Henri Alleg- par Mustapha Boutadjine, peintre algérien
Fernand Yveton, militant communiste européen d'Algérie, guillotiné le 11 février 1957
Fernand Yveton, militant communiste européen d’Algérie, guillotiné le 11 février 1957
C’est un certain François Mitterrand, garde des sceaux qui refuse le recours contre la guillotine d’un militant qui n’a pas tué !. Les derniers mots de Fernand Yveton « l’Algérie sera libre demain. Je suis persuadé que l’amitié entre Français et Algériens se ressoudera. »
Les 40 premières exécutions capitales à la prison Barberousse, dont Fernanbd Yveton
Les 40 premières exécutions capitales à la prison Barberousse, dont Fernanbd Yveton
Récit Graphique (Dessin / Aquarelle) d'après La Question d'Henri Alleg.
Récit Graphique (Dessin / Aquarelle) d’après La Question d’Henri Alleg.
L'équipe d'Alger Républicain autour de Henri Alleg
L’équipe d’Alger Républicain autour de Henri Alleg
Blida, 10 novembre 1954, Boualem Khalfa représente le PCA à une rencontre anticolonialiste, Franz Fanon à droite
Blida, 10 novembre 1954, Boualem Khalfa représente le PCA à une rencontre anticolonialiste, Franz Fanon à droite
Alger Républicain dans la manifestation du 1er mai 1953
Alger Républicain dans la manifestation du 1er mai 1953
sur la droite Boualem Khalfa, secrétaire général du PCA
Kaddour Boussahba (pseudonyme Kaddour BELKAÏM), dirigeant du PCA mort interné en 1940
Kaddour Boussahba (pseudonyme Kaddour BELKAÏM), dirigeant du PCA mort interné en 1940
le PCA accueille la représentante de URSS à l'indépendance (1962)
le PCA accueille la représentante de URSS à l’indépendance (1962)
Sadek Hadjerès, dirigeant du PPA, puis du PCA.
Sadek Hadjerès, dirigeant du PPA, puis du PCA.
Il négocie avec le FLN l’intégration militaire des communistes dans l’ALN. Il participe à la fondation du PAGS en 1966
Jacques Duclos (PCF) et Larbi Bouhali (PCA) en Algérie (1949)
Jacques Duclos (PCF) et Larbi Bouhali (PCA) en Algérie (1949)

Voir en ligne : Formulaire d’inscription

Abdelkader Guerroudj, dirigeant du PCA chargé des relations avec le FLN, condamné à mort en 1957, il échappe à l'exécution. Fernand Yveton, militant communiste européen d'Algérie, guillotiné le 11 février 1957 - C'est un certain François Mitterrand, garde des sceaux qui refuse le recours contre la guillotine d'un militant qui n'a pas tué !. Les derniers mots de Fernand Yveton « l'Algérie sera libre demain. Je suis persuadé que l'amitié entre Français et Algériens se ressoudera. » Inauguration de la stèle pour Maurice Audin à Alger, 5 juin 2022 Jacques Duclos (PCF) et Larbi Bouhali (PCA) en Algérie (1949) Kaddour Boussahba (pseudonyme Kaddour BELKAÏM), dirigeant du PCA mort interné en 1940 L'équipe d'Alger Républicain autour de Henri Alleg La Une de Alger Républicain du 26 septembre 1962 - Alger Républicain, le journal des communistes algérien, était le quotidien le plus diffusé à la libération Les 40 premières exécutions capitales à la prison Barberousse, dont Fernanbd Yveton Récit Graphique (Dessin / Aquarelle) d'après La Question d'Henri Alleg.