Abou Nacir reste vivant dans nos cœurs et notre mémoire

, par  Jean Zunino , popularité : 9%

Abou Nacir, communiste Irakien qui avait participé aux rencontres internationalistes de Vénissieux de 2008 est décédé. Nous avons reçu un message du Pari Communiste Irakien. Nous apprenons ainsi les raisons de son absence aux rencontres de 2009, alors qu’il nous avait annoncé sa présence.

Nous évoquerons sa mémoire lors des prochaines rencontres le 13 Novembre 2010.

Déclaration du Parti Communiste Irakien en France

Abou Nacir reste vivant dans nos cœurs et notre mémoire

Le Parti Communiste Irakien en France vient de perdre un de ses membres les plus chers. AMIR ANIS (Abou Nacir) est décédé des suites d’une grave maladie, le dimanche 13 juin 2010 à l’Hôpital de Montpellier, dans le sud de la France. C’est avec une immense tristesse que nous perdons l’ami, le frère, le militant et l’homme généreux et exceptionnel qu’il a toujours été, à l’image de sa vie d’exilé politique et de militant, marquée par le courage, l’obstination et la fidélité à ses idéaux. Il reste, pour toute une génération d’Irakiens, un modèle d’intégrité et d’abnégation.

Nous adressons nos sincères condoléances à sa femme, ses enfants et ses proches en France et en Irak.

Le Parti Communiste Irakien en France

Message de la section PCF de Vénissieux au Parti Communiste Irakien en France.

L es membres de la section de Vénissieux du Parti Communiste Français ont été très touchés en apprenant le décès de votre camarade AMIR ANIS.

Il avait participé à nos premières rencontres internationalistes en Octobre 2008.

Nous gardons de lui le souvenir d’un marxiste convaincu, militant sincère et fidèle à son parti.

Il avait su, en peu de temps, nous faire apprécier sa générosité et sa fraternité.

La section de Vénissieux du PCF présente, à votre parti et à sa famille, ses plus sincères condoléances.

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation