Contre Sarkozy et le capital, Amplifions le front de luttes tract diffusé dans la manifestation du 19 Octobre à Lyon

, par  communistes , popularité : 7%

Nous sommes des millions dans la rue contre la politique du gouvernement et du patronat qui creuse les inégalités et dirige l’argent vers le capital aux dépens des salaires, des retraites, des services publics. Nos luttes portent l’intérêt général du pays dans la crise économique.

90.000 chômeurs supplémentaires pour le seul mois de février ! Sarkozy et le gouvernement continuent comme si de rien n’était. Ils se précipitent pour faire passer le maximum de leurs contre-réformes. Les profits du CAC40 sont au plus haut en 2008 à 85 milliards d’euros. Le patronat utilise la crise pour accélérer ses « restructurations ».

• Pour le SMIC et l’ensemble des salaires : rien du « président du pouvoir d’achat » !.

• Contre les licenciements : rien ! Au contraire,
-  220.000 suppressions d’emplois dans la fonction publique d’ici 2012, dont 20.000 dans les hôpitaux et 13.500 à l’éducation nationale dès cette année.
-  les exonérations coûteuses sur les heures supplémentaires encouragent à ne pas embaucher.
-  de nouveaux cadeaux sont accordés aux licencieurs et aux délocaliseurs, sans aucune contrepartie. 6 milliards d’euros aux groupes automobiles et le PDG de Renault, Ghosn, accorde 850 millions de dividendes à ses actionnaires !

• Des milliards aux banques pour renflouer leurs placements douteux. 3 milliards sont déjà partis en fumée dans Dexia, 5 milliards sont consacrés à la fusion des Banques populaires et des Caisses d’épargne. , BNP-Paribas et la Société générale « empruntent » à l’Etat mais engrangent 5 milliards de bénéfices 2008, dont 2 donnés en dividendes aux actionnaires.

• La loi Bachelot fait le jeu du privé et de la marchandisation de la santé contre l’hôpital public.

• La loi Boutin fait le jeu des spéculateurs immobiliers contre le logement social, contre des milliers de familles menacées d’expulsion parce qu’elles n’ont pas de revenus suffisants.

• Les tarifs du gaz et de l’électricité sont maintenus à des niveaux excessifs pour préparer la privatisation et laisser EDF et GDF-Suez jouer au monopoly capitaliste mondial.

• La suppression de la taxe professionnelle est un cadeau aux patrons de 28 milliards qui asphyxie les collectivités locales.

La convergence des luttes populaires, notre force contre Sarkozy et son gouvernement !

Les luttes continuent de se développer. Le mouvement des universitaires et des étudiants pour défendre l’avenir de la recherche et de la formation supérieure commence à ouvrir une brèche. Le mouvement des agents hospitaliers ne cesse de s’étendre depuis un mois. Dans le privé, même si les medias n’en parlent pas, de multiples luttes grandissent : Caterpillar, Plastic Omnium, Goodyear…

Les travailleurs guadeloupéens viennent de montrer comment on peut gagner. Construire la convergence des luttes aujourd’hui, c’est se donner les moyens de faire reculer Sarkozy et le capital.

Ensemble, nous pouvons construire le rapport des forces pour gagner !

Militants communistes dans les entreprises et les quartiers, nous mettons au service du mouvement populaire toute notre action et nos propositions de rupture.

- +300 € pour tous, Interdiction des licenciements, des expulsions et saisies.
- De l’argent pour les écoles, les hôpitaux, le logement social !
- Nationalisation des banques
- Impôt supplémentaire sur les hauts revenus !

Pour construire l’alternative politique dont le peuple, l’économie et l’avenir du pays ont besoin, amplifions le front de luttes

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017