Création de la ligne de tramway T10 (gare de Vénissieux/Gerland)

La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N° 64 - octobre 2021
28 octobre

La ligne T10, dans un tracé encore provisoire, c’est une ligne de 7,4 km entre la Gare de Vénissieux et Gerland en passant par Saint-Fons, de 14 ou 16 stations, pour un temps de parcours estimé à 24 minutes par le Sytral. 22 000 voyageurs par jour sont attendus d’ici 2030.

Sa réalisation est prévue pour 2025.

Les enjeux sont multiples et essentiels pour le Vénissieux d’aujourd’hui et le Vénissieux de demain. Le premier concerne le tracé dans notre ville, qui n’est pas encore tranché. Par l’avenue Jean-Jaurès ou par le boulevard Laurent-Gérin ?

Le positionnement des stations par rapport aux potentialités économiques et résidentielles, l’insertion du tramway dans les quartiers traversés conditionnent la réalisation et la réussite de cette ligne.

Chacun sait que si l’on veut réduire la pollution, lutter contre le réchauffement climatique, il faut développer encore et encore les transports en commun, et accompagner socialement cette transition indispensable. Ce que notre majorité a défendu auprès du Sytral avec la mise en place depuis janvier dernier de deux abonnements solidaires. A Vénissieux, en juin dernier, 4368 personnes avaient déjà bénéficié de la gratuité totale, 3617 de l’abonnement à 10 euros.

La ligne T10 favorisera la continuité des déplacements en vélo, avec de nouveaux itinéraires cyclables sécurisés et continus. Des complémentarités s’annoncent déjà avec l’aménagement du prochain réseau express vélo à l’échelle de la Métropole. Elle sera aussi un levier de la reconfiguration du quartier de la gare à Vénissieux, point multimodal avec le métro D, le tramway T4, et bientôt le T10. Un autre atout concerne l’emploi, auquel les questions de mobilité sont aussi liées.

La nouvelle ligne accompagnera le développement économique des territoires périphériques. La ligne T10 desservira en effet les zones d’activités de l’Arsenal, Carnot, République et des ERM sur Vénissieux et reliera les territoires à la Vallée de la Chimie nord et au port Édouard Herriot. Elle desservira le futur collège intercommunal, avenue de la République, avec des élèves de Vénissieux et de Saint-Fons.

La ligne T10 c’est une autre façon de penser la mobilité en reliant les villes de la 1re couronne entre elles, contrairement aux schémas classiques, et aujourd’hui dépassés, de la périphérie vers la ville centre.

Vivre mieux et effacer les fractures territoriales, telle est l’ambition de la ligne T10 qui consolide ainsi le rôle et la place de Vénissieux dans une métropole plus ouverte et plus cohérente.

Pour lire l’intervention complète…

L’adresse originale de cet article est http://gec.venissieux.org/Creation-...