Oscar Niemeyer, l’architecte « communiste »

, par  Socialisme , popularité : 9%

Oscar Niemeyer, né à Rio de Janeiro le 15 décembre 1907, est le plus célèbre des architectes brésiliens. Son œuvre, qui s’inscrit étroitement dans le mouvement du style international, tient une place majeure dans l’histoire de l’architecture moderne.

Il devient connu après avoir participé au groupe d’architectes responsables de la conception du nouveau siège du ministère de l’éducation et de la santé à Rio de Janeiro pour le gouvernement de Getúlio Vargas, en 1936.

Il a participé avec Le Corbusier à la réalisation du siège de l’ONU à New York en 1952.

Avec sa participation à la création de la nouvelle capitale administrative du Brésil, Brasilia, inaugurée le 21 avril 1960, la notoriété de l’architecte brésilien devient mondiale .

Avec l’arrivée au pouvoir de la dictature militaire au Brésil, Oscar Niemeyer part en France où il fut le concepteur de plusieurs édifices, tels que le siège du Parti communiste français, place du Colonel Fabien à Paris (1965-1980), le siège du journal L’Humanité à Saint-Denis (1989), ou encore la Bourse du travail à Bobigny.

Les lignes de ce dernier bâtiment reprennent le style de la Maison de la culture au Havre en de nombreux points. Construit entre 1976 et 1978, il se compose de deux ensembles distincts. On trouve un auditorium de 465 places entouré de salles de réunions et un bâtiment élevé sur pilotis comprenant quatre étages accueillant diverses organisations syndicales. Inaugurée le 2 mai 1978, cette structure compte en fait deux bâtiments différents qui ne font qu’un bloc que l’impression d’élévation et de légèreté soude durablement. La courbe, partie intégrante des œuvres de Niemeyer, est une fois de plus à l’honneur. Tantôt vague, tantôt montagne, elle trouve une finesse que seul le béton pouvait lui fournir.

Début janvier 2007, après avoir rencontré Hugo Chavez à Rio de Janeiro, il a décidé de faire les plans d’un monument en hommage à Bolivar, qui sera érigé à Caracas et mesurera 100 mètres de haut.

Le 12 décembre 2007, il est fait commandeur de la Légion d’Honneur (la plus haute distinction civile et militaire française) à l’occasion de ses 100 ans, par l’ambassadeur de France au Brésil.

Pour moi, il reste une référence fondamentale dans le domaine architecturale et aussi dans le domaine politique.

ADA

site web : http://www.niemeyer.org.br/

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation