Pour Fidel, avec les amis de Cuba à Vénissieux ! Vendredi 16/12, 19h, salle Joliot-Curie, Vénissieux

, par  pamillet , popularité : 8%

L’agressivité des médias et dirigeants occidentaux, symbolisés par l’arrogance insultante de Trump est révélatrice de leur hargne, leur rancoeur contre celui qui est mille fois plus grand qu’eux tous, qui leur a tenu tête, avec tout son peuple, en faisant le pari de l’éducation et de l’engagement du peuple cubain pour sa liberté.

Nouveauté

en présence de son excellence Héctor IGARZA , ambassadeur de Cuba en France
Programme :
- Introduction à la soirée par la section PCF de Vénissieux
- Interventions des amis de Cuba
- Vidéos d’extraits de discours de Cuba
- Intervention de son excellence Héctor IGARZA , ambassadeur de Cuba en France
- Chansons de luttes

Après un premier rassemblement impromptu place Bellecour dimanche dernier, la section de Vénissieux du PCF est fière d’accueillir la rencontre du 16 Décembre salle Joliot-Curie à Vénissieux, l’occasion pour tous les amis de Cuba de se faire entendre en mémoire de Fidel, en solidarité avec le peuple cubain, et avec tous les peuples opprimés de la terre pour qui Cuba représente un espoir, en solidarité avec tous ceux qui résistent et agissent pour une autre société, pour le socialisme.

Une journaliste de France Inter sur place disait "il faut dire que nous ne pouvons que constater que la grande majorité du peuple cubain honore Fidel Castro, celui que nous appelons un dictateur"... Et quand Ségolène Royal a l’honnêteté de le reconnaitre officiellement, parce-que ça saute aux yeux de tout ceux qui parlent aux cubains de la rue, elle se fait presque insulter par les bienpensants de l’occident "démocratique".

Ceux qui ne le connaissent pas devrait s’intéresser au système électoral cubain, fondé sur le parrainage des candidats par leurs collègues ou voisins... On peut le critiquer mais je ne crois pas que les USA avec leurs élections de milliardaires et de marketing publicitaire qui permet d’élire celui qui a obtenu le moins de voix soit un modèle... Et qui peut croire que la France et son taux record de rejet de la vie politique par les citoyens, face au rejet par les élites du vote démocratique quand il ne leur plait pas comme pour le référendum de 2005, puisse donner des leçons de démocratie ?

Il y a un détail qui montre qui était Fidel... Il a demandé expressément de n’avoir aucune statue, aucune rue ou place à son nom... fidèle à l’éthique de José Marti "toute la gloire du monde tient dans un grain de maïs"

Comme le disent des millions de cubains, "YO SOY FIDEL !"

Vendredi 16 Décembre de 19h à 22h vidéo de discours de Fidel contact pris avec l’ambassade pour avoir un message

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation