Rencontre nationale de communistes Vendredi 31 Aout et Samedi 1 Septembre, Vénissieux

, par  pamillet , popularité : 9%

Plusieurs communistes, membres ou non du PCF ont décidé de se rencontrer dès la fin des vacances. Ils invitent largement tous ceux qui luttent pour l’existence d’un parti révolutionnaire en France à participer à cette rencontre. Celle-ci aura lieu :

Vendredi 31 août, à partir de 18 heures
Samedi 1er septembre de 9 heures à 18 heures.

Salle Joliot-Curie, 68, bd Irène-Joliot-Curie, à Vénissieux.

Les échanges pourraient se dérouler autour de plusieurs thèmes avec un objectif central :
Reconstruire l’espoir

La droite est majoritaire en France à un moment de l’histoire où le capitalisme apparaît de plus en plus nettement pour ce qu’il est : une forme d’organisation et de développement économique de la société incapable de répondre aux besoins humains.

La droite a gagné parce qu’en face d’elle il n’y a pas eu la mise en avant d’une volonté de changement radical de la société que le peuple attendait.

Au moment où dans le monde des forces, des nations entières tiennent tête à l’impérialisme et cherchent la voie du socialisme de notre temps, l’heure n’est ni aux recettes politiciennes, ni à l’abandon des valeurs et des repères, aux idées révolutionnaires que le marxisme a apporté au monde.

Il est temps en France de donner un nouvel élan à la construction d’une alternative, d’inventer avec le peuple le socialisme du 21ème siècle.

Cela se fera dans les luttes avec les plus exploités, avec la classe ouvrière d’aujourd’hui, chômeurs, sans papiers, précaires de la restauration rapide ou de la grande distribution, habitant-e-s des quartiers les plus pauvres, mais aussi salariés avec ou sans statut, employés, enseignants, cadres et toutes celles et ceux qui partagent ce combat.

Cela ne se fera pas sans eux.

Combattre le capitalisme dans notre pays, viser son renversement pose 3 questions :
- Quels combats politiques mener contre la droite et son extrême, aujourd’hui réunies, en particulier sur les questions de l’emploi, du logement, des salaires, de la protection sociale, des services publics, de l’environnement, de l’aménagement du territoire... ? Comment imposer face à la dictature des multinationales le respect de la souveraineté populaire ?
- Comment permettre le rassemblement des communistes dans leur diversité ? Quelle organisation communiste de notre temps - dans le fond et dans la forme - (re)construire ensemble ?
- Quelles formes d’unité, quel front populaire d’aujourd’hui, avec celles et ceux qui partagent nombre de nos combats et critiques et veulent agir pour un changement de société ?

Pour réfléchir ensemble sur ces 3 thèmes, pour que cette réflexion permette des prises de décisions sources d’espoir et de perspective, nous sommes nombreuses et nombreux à penser qu’il est nécessaire de prendre un temps de rencontre nationale.

D’ores et déjà, ont donné leur accord :

Alain Job (11), Charles Hoareau (13), Danielle Bleitrach (13), Jean-Louis Rolland (17), Guillaume Degans (32), Floriane Benoit (38), Christian Serve (38), Armelle Derooze (59), Michelle Talfer (59), Jean Miaille (59), Jean-Claude Danglot (62), André Gerin (69), Marie Christine Burricand (69), Michèle Picard (69), Serge Truscello (69), Frédéric Bernabé (70), Léandre Curzi (75), Emmanuel Dang tran (75), Jean-Pierre Meyer (83), Freddy Huck (93), Henri Martin (93), Jean-Jacques Karman (93)…

pour des informations pratiques, télécharger le document joint

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation