Rencontres Internationalistes 24 et 25 octobre 2008

, par  communistes , popularité : 6%

Les milliards sortent des banques centrales et des états qui étaient parait-il en « faillite » et ne pouvait rien donner contre la faim dans le monde, pour interdire les cargos poubelles qui pourrissent nos mers, pour investir dans l’emploi ou l’éducation... Mais pour les boursiers en dérive, les banques perdues dans leur montage frauduleux, pas de limite ! 100, 700, 2000 Milliards qui seront payés par le monde du travail, sur les impôts, les salaires ou l’inflation...

Mais les peuples peuvent dire « NON », comme pour les référendums en France, Hollande, Irlande. Ils peuvent renverser les pouvoirs en place comme en Amérique latine, au Vénézuela, en Bolivie et en Equateur ! Oui, il est possible de bousculer un pouvoir dans le cadre national !

Mais on ne peut le faire sans comprendre le rôle joué par les grandes puissances financières et militaires, sans étudier les impérialismes et leurs institutions qui poussent à la guerre des civilisations... sans dénoncer la violence du capitalisme, au Nord comme au Sud, sans regarder en face cette Union Européenne que tout le monde nous promet « sociale », ces guerres qu’on nous présentaient propres et justes...

Trois rencontres pour en débattre :
- sur l’Union Européenne,
- sur les guerres de l’impérialisme
- sur l’aventure du socialisme

Vendredi 24 Octobre 2008, à 19h Résister à l’Union Européenne ?

- André Gerin, député
- Jacques Nikonoff, économiste

Chaque fois que les peuples ont eu à se prononcer sur la constitution européenne ils ont voté NON !

André Gerin, Serge Truscello et Jacques Nikonoff...

Près de 90 participants à un débat riche après deux interventions fortes, Jacques Nikonoff expliquant pourquoi et comment il était possible de sortir de l’Union Européenne,
Une intervention attendue de Jacques Nikonoff
André Gerin montrant l’importance politique de sortir du tabou de l’Union Européenne pour ouvrir une perspective politique aux quartiers populaires, au monde du travail

près de 90 participants pour le débat "résister à l'Union Européenne"


Samedi 25 Octobre 2008, à 9h Stop aux guerres impérialistes ! Retrait immédiat d’Afghanistan !

- Jean-Louis Glory, du collectif Polex
- des militants Irakiens, Algériens, Albanais, Chiliens, Grecs vivant en France.

Il n’y a pas de victoire militaire possible à Kaboul ; d’ores et déjà la guerre afghane est perdue pour l’occident. La démocratie, les droits de l’homme ne voyagent pas dans les bombardiers. Favoriser la démocratie à Kaboul, c’est laisser au peuple afghan le droit de décider de son avenir sans ingérence étrangère.

La France doit rompre avec la logique impérialiste qui l’entraîne à des engagements sanglants et injustes en Orient et en Afrique. Appel à signer sur http://pagesperso-orange.fr/polex

Le témoignage du communiste Irakien a permis de connaitre l’histoire des luttes politiques en Irak, l’importance du parti communiste irakien et la situation complexe d’aujourd’hui. Tout en expliquant les conditions dans lesquelles le PCI a été conduit à accepter qu’un de ses dirigeants participe au gouvernement, le camarade a affirmé que le PCI gardait son autonomiue d’action et a évoqué les luttes sociales importantes notamment à Bassorah, ville à forte implantation communiste.

émotion en écoutant le communiste Irakien...

Samedi 25 Octobre 2008, à 11h L’aventure du socialisme...

- Danièle Bleitrach, sociologue, auteur du livre « Cuba, Fidel et le Che Ou L’aventure Du Socialisme »

Le socialisme, qu’il nous reste à construire, sera la grande épopée de notre temps, la réponse à la grave crise que traverse l’humanité. Comme le dit Fidel Castro : « l’homme est capable de s’autodétruire et le capitalisme est la voie de cette autodestruction ». Alors, le socialisme pour la France ?

Oui, le socialisme et le communisme !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation