Salaires, Retraites, Allocations... Tous ensemble pour se défendre ! Tous ensemble contre l’austérité !

, par  pamillet , popularité : 7%

- Chapeau bas aux militants d’entreprises en lutte
- Salaires, Retraites, Allocations
- Retraites solidaires, un combat communiste !
- 2013 ou la dégringolade du président de la république et du gouvernement !
- Rhône, Qui a voté les hausses d’impôts ?
- Pour la justice sociale, une vraie politique de gauche est nécessaire
- Carton Rouge : les 5 de Roanne !

JPEG
Dans ses vœux, François Hollande a clairement exprimé son choix d’une politique encore plus à droite, au service du patronat, avec l’idée d’un pacte de responsabilité, qui une fois de plus considère que le coût du travail est la cause principale du chômage dans notre pays. Il a passé sous silence les décisions de ce patronat qui depuis longtemps fait le choix de casser l’industrie, favoriser les investissements financiers, multiplier les dividendes au détriment des investissements productifs, des salaires, du financement de la protection sociale.

Il n’a témoigné aucune sensibilité aux difficultés des Français. Lui qui en 2013 voulait "coûte que coûte" inverser la courbe du chômage n’a même pas évoqué son échec.

Pire, il confirme qu’il ne changera rien de cette politique qui échoue depuis plus de vingt ans. Moins de charges pour les entreprises pour soi-disant plus d’emplois. On connaît le résultat. Toujours plus de bas salaires, de précarité et de chômage. 

Alors que l’activité des entreprises est de plus en plus dépendante des revenus financiers, la Bourse de Paris a gagné très précisément 17,99 % sur l’ensemble de 2013, sa meilleure performance depuis 2009 (+22,32 %). 36 des 40 composantes du CAC 40 terminent l’année en hausse et un quart bondissent de plus de 40 % !
Reste que pour nous, les choses vont nettement moins bien ! chacun peut le mesurer chaque jour avec l’annonce de plans sociaux et de restructurations.
Le problème de notre économie comme de celle de nos voisins, ce n’est pas le coût du travail, mais au contraire la rançon des activités financières, la rémunération des actionnaires prélevée sur les richesses créées par notre travail.
Le seul objectif dont François Hollande se déclare "personnellement garant", c’est moins de dépenses publiques, c’est à dire moins de services publics de l’Etat, moins d’investissements publics des collectivités locales, moins de remboursements et de prestations de la Sécurité sociale. 

De nouveaux cadeaux au patronat sont en préparation, mais rien pour les salariés, sans emplois et retraités. 1,1% pour le SMIC au 1er janvier, soit 12,10€ pour un temps plein par mois, 40c. par jour ! Et l’augmentation de la TVA au 1er janvier va toucher à tous les porte monnaie de la manière la plus injuste qui soit.

Cette politique n’a rien à envier à celle menée par la droite, par Sarkozy. Elle est directement inspirée par l’Union Européenne, par le Fonds Monétaire International, par la Banque Centrale Européenne. Elle est à l’inverse d’un bon nombre d’engagements pris par François Hollande lors de la campagne de l’élection présidentielle.

Nous faisons le vœu pour l’année 2014, de trouver ensemble les moyens de nous rassembler, de construire les solidarités, les mobilisations nécessaires pour faire reculer les pouvoirs en place, gagner une autre répartition des richesses créées par le travail, de combattre ceux qui veulent diviser le peuple !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017