Sous le signe du rassemblement Vincent BONY

, par  communistes , popularité : 5%

Sous le signe du rassemblement

Nous avons besoin d’un congrès de rassemblement.
Rassemblement des communistes après les difficiles débats depuis 2002 et les affrontements sur l’orientation et la stratégie électorale, qui avouons-le n’ont concerné que les principaux militants.

Le referendum a changé les choses car les communistes se sont appropriés l’enjeu et la démarche de cette campagne. Ils ont su être communistes et rassembleurs ce qui les a mis à l’aise car rassembler à partir d’un enjeu clair est la vocation des communistes.

Vouloir un congrès de rassemblement, cela veut dire identifier ensemble les enjeux à venir, particulièrement ceux de la présidentielle, qui structure la vie politique et incline, hélas, à la bi-polarisation.

L’enjeu de 2007 n’est-il pas de ne laisser personne stériliser le potentiel révélé par la campagne du non de gauche ? Ni par un présidentiable socialiste affirmant ne pas signer le texte s’il est élu président sans pour autant apporter d’éléments pour la transformation sociale, ni par des acteurs sincères de la victoire du non qui - c’est leur droit- en arrivent à vouloir mettre une barricade entre gauche du oui et du non et restreignent à l’avance le champ du rassemblement.. Laisser les gens en tête à tête avec un tel choix reviendrait à écrire à l’encre du désespoir un scénario 100 % sans changement. De notre part ce serait irresponsable, contraire à notre identité. D’autant que nous avons les moyens politiques d’une toute autre ambition.

Oui, le PCF peut faire évènement en 2007 (comme il l’avait fait en 95 sur l’utilisation de l’argent 3 ans après Maastricht) s’il porte des propositions positives prolongeant le contenu du 29 mai, et des mouvements sociaux récents.

Travailler ces propositions de manière ouverte va nous aider, ce qui nécessite l’affirmation sereine de la présence du PCF dans notre pays.

Notre utilité ne se décrète pas. Elle existera par des propositions et des actions, puis par un type de campagne, rendant crédible la possibilité que les différentes luttes pour les services publics, l’emploi, le logement, un autre monde..., débouchent sur une construction politique porteuse d’un développement d’un nouveau type : social, démocratique, écologique, pacifiste...respectueux des droits de la personne.

Nous serons une force réelle de rassemblement si nous apportons cela au débat public, au choix des électeurs, à la disposition de celles et ceux qui veulent construire un rapport de forces utile à gauche et à la gauche, au pays dans son ensemble.

Vincent BONY, Fédération de la Loire, Secrétaire départemental

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation