Sri Lanka : ne pas se laisser abuser !

, par  Jean-Pierre Page , popularité : 5%

Une guerre de 30 ans s’achève, 70 000 morts et des dizaines de milliers de victimes, des destructions sans nom mais au bout un double échec . Celui de ceux qui cherchaient une partition du pays au nom d’une pseudo exigence d’indépendance soutenu par plusieurs pays occidentaux dont les USA, et l’UE sur le modèle du Kososvo, qui aurait permis par ailleurs d’entretenir un foyer de tension dans cette région historiquement stratégique de l’Océan indien aux flancs de l’Inde et de la Chine et de faire main basse pour le compte de la 7eme flotte des USA sur Trincomalee le plus grand port en eau profonde de l’Asie . Echec également pour ceux qui entendaient par la violence criminelle diviser durablement la communauté Tamoule qui dans sa grande majorité rejette les theses racistes et fascites des Tigres du LTTE. Pour contraindre cette communauté le LTTE aura utilisé les moyens les plus extremes ceux dont on ne parle pas dans les médias occidentaux mais qui pourtant constitue une bien triste réalité : assassinats et liquidation systématique de tous les dirigeants de la gauche tamoule, de ses intellectuels les plus brillants, assassinat de Rajiv Ghandi,nettoyage ethnique, utilisation de femmes enceintes et d’handicapés comme kamikazes et suicides bombers, attentats et destrution de monments historiques comme le grand temple de Kandy, trafic d’armes et de drogues, rackets, et utilisation les premiers au monde et par recrutement autoritaire d’enfants soldats, bien triste record à l’actif du LTTE. On aura fermé les yeux pendant des années sur tout cela et de Mitterand à Chirac en passant par Sarkozy, au point qu’ à Paris le LTTE a litéralement pignon sur rue ! N’est ce pas un sattelite français qui relaye les émissions d’une des TV des Tigres ? La conivence a été très loin en particulier de la part de la Norvege officiellment chargé par les USA et l’UE de faciliter les negociations entre Colombo et le LTTE pendant que les camps d’entrainement et l’encadrement de l’armée Norvégienne était dispensé aux terroristes du LTTE. Cela aura couté à la norvege le prix de sa crédibilité. On ne s’etonnera donc pas d’avoir vu cette organisation séparatiste se doter quasiement d’une armée conventionelle, d’une petite aviation et d’une marine. Les lobbyes par ailleurs furent a ce point actif aux USA qu’on a ainsi découvert qu’une partie de la campagne des primaires d’Hillary Clinton était financé par le LTTE. Le scandale fut elle que celle ci du rendre l’argent !

Pendant des années chaque négociation fut utilisé pour faciliter le réarmement des Tigres et chaque fois leurs demandes devinrent de plus en plus excessives. Dans la légimitation et la banalisation des crimes du LTTE les ONG occidentales jouerent un rôle ouvertement complices. Le drame du tsunami fut ainsi utilisé pour faciliter encore ce travail alors que 80% des ressources collectés dans le monde étaient au servive du fonctionnement de ces officines mercenaires ! Après l’élection de Mahinda Rajepaksa et la mise en place d’un gouvernement de centre gauche une position claire fut adoptée et le refus de toute ingerence étrangère affirmé ! Le provocations et l’extremisme des Tigres ont ainsi débouché sur une situation de blocage qui ont accéléré son isolement en particulier au sein del a communauté tamoule. Les divisions au sein du Mouvement se sont ainsi accentués au point que Karuna l’un des dirgeants des Tigres a préféré chosisir la voie de la négociation , ce qui a permis de déboucher rapidement dans la province d l’est sur des élections et la mise en place d’un gouvernement que dirige d’anciens leaders des Tigres mais dans le respect de la souveraineté de l’unité et de l’indépendance du pays.

L’obstination de la direction du LTTE et les calculs impérialistes ont finalement été mis en échec, l’armée SL se transformant completement a ainsi regagné le terrain concédé au point de libérer l’ensemble des provinces Nord et Est du pays. A plusieurs reprises le gouvernement du SL avec l’appui de l’Inde , du Pakistan ,de la Chine, de la Russie et du Mouvement des Non alignés a proposé aux Tigres de déposer leurs armes permettant ainsi de trouver une issue honorable et de régler le problème politique tout comme celui des réfugiés. mais en vain !

Aujourd’hui la guerre s’acheve et l’equipe criminelle qui dirige l’organisation des Tigres qui se délitte progressivement est de plus en plus isolé malgrès le renfort dont il bénéficie de Kouchner et du Ministre des Affaires etrangeres de G.Bretagne au nom de l’UE qui bien qu’ayant inscrit le LTTE sur la liste noire des organisations terroristes continue à faire bénéficier ce groupe terroriste et fasciste de facilités leur permettant de perpetuer leur existence et leur devenir politique. Aujourd’hui les Tamouls ont contribué à en finir avec les Tigres , ils leur restent a construire un autre avenir que celui que voulait leur imposer par la force et la violence une organisation tout entiere acquise aux interets de la grande bourgeoisie Tamoule et aux proprietaires terriens du Nord du pays. Il est navrant de voir une partie de la gauche se faire abuser par ignorance , par calcul ou par opportunisme et au premier rang desquels en France le PCF dont le directeur de l’Humanité a été jusqu’a se compromettre avec une organsiation raciste , fasciste et criminelle en défilant dans les rues de Paris. Se laisser abuser ainsi en dit long sur la vision du PCF de ce qu’est l’ordre impérailaiste aujourd’hui et par conséquent comment se situer dans le combat de classe international Comme disait l’autre dans une barricade il y a deux côtés , il est lassant de voir trop souvent le PCF du même côté !

La guerre terminé, le problè des réfugiés et leur devenir pris en charge demeure la recherche d’une solution politque. L’ensemble des partis du Sri Lanka de droite commede gauche réunis au sein de l’APRC travaillent à cette issue ! Aujourd’hui la recherce de cette issue se fera d’autant mieux que le Sri lanka est uni , que sa souveraineté est respecté, et son indépendance préservé !

Jean-Pierre Page

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation