UN COMMANDO DE LA LDJ SACCAGE LA LIBRAIRIE RÉSISTANCES Après l’aggression contre le conseil municipal de Vitry

, par  pamillet , popularité : 5%

Un commando d’une demi-douzaine d’individus, la plupart masqués, déclarant ouvertement appartenir à la Ligue de défense juive (LDJ) ont attaqué vendredi 3 juillet en début d’après-midi la Librairie Résistances (4 Villa Compoint, 75017 Paris).

Deux femmes travaillant à la librairie étaient présentes, ainsi que deux ou trois clients. Après les avoir bousculés, les nervis se sont attaqués avec frénésie à l’établissement, arrosant d’huile plusieurs milliers de livres et détruisant les ordinateurs, avant de prendre la fuite à bord d’une automobile.

L’attaque de vendredi est intervenue au lendemain d’une conférence, donnée à la librairie par Mahmoud Suleiman, du village palestinien d’Al-Masara, sur le thème des actions de résistance non violente à l’occupation israélienne.

La librairie Résistances, qui propose, notamment, de nombreux livres sur la Palestine et sur Israël, a été attaquée et menacée à de nombreuses reprises par les fascistes sionistes. Mais alors que les agissements de cette bande sont archi-connus de la police, le pouvoir politique a jusqu’à présent systématiquement manifesté sa sollicitude à leur égard.

Communiqué de la Librairie Résistances

RASSEMBLEMENT DEVANT LA LIBRAIRIE RÉSISTANCES MERCREDI 8 JUILLET À PARTIR DE 18H30

Un grand merci à tous les amis, les voisins, qui sont venus témoigner leur soutien à la librairie Résistances ce vendredi après l’agression de la LDJ.

Grâce à leur aide, la librairie pourra ouvrir ses portes au public demain, même si un grand nombre de livres détériorés ont dû être retirés des étagères, et si des ordinateurs et des meubles seront encore manquants.

Merci aussi à toutes celles et ceux qui nous ont adressé un message de soutien et qui ont exprimé leur indignation devant ces méthodes fascistes visant à baillonner la libre expression.

Plusieurs associations, dont le NPA, ont pris l’initiative d’appeler à un rassemblement devant la librairie Résistances ce mercredi soir 8 juillet à partir de 18h30, pour manifester leur solidarité, mais aussi pour exiger la dissolution de la Ligue de défense juive, organisation terroriste qui multiplie les agressions en France.

Pas plus tard que la semaine dernière, avons-nous appris, une centaine d’ entre eux attaquaient la mairie de Vitry, où le conseil municipal (majorité PCF) s’apprêtait à élire citoyen d’honneur de la ville Marwan Barghouti, député palestinien emprisonné par Israël.

Les élus ont dû bloquer les portes du conseil municipal et de s’y enfermer jusqu’à ce que la police vienne déloger les fascistes de la LDJ, qui avaient pris d’assaut la mairie. Ceci en appui d’une provocation montée par le CRIF (Conseil "représentatif" des institutions juives), qui avait rameuté ses troupes pour manifester contre la municipalité de Vitry, avec des affiches osant proclamer "Aujourd’hui Barghouti, demain Fofana".

Le président du CRIF Richard Prasquier en personne a participé à cette émeute, ... qui échoua lamentablement, puisque Marwan Barghouti a bel et bien été élu citoyen d’honneur de la ville de Vitry !

Les médias n’en n’ont quasiment pas parlé, et le gouvernement encore moins.

Il faut dire que lorsqu’on accueille des Lieberman-Netanyahou, on n’est forcément pas regardant sur les méthodes de nazis de la LDJ.

Mais nous le sommes et nous exigeons la dissolution de cette organisation, qui a pignon sur rue en France, avec des locaux pour l’entraînement paramilitaires bien connus des autorités, et un site internet qui est une incitation permanente à l’agression physique de tous ceux qui se permettent de critiquer Israël et de défendre les droits du peuple palestinien.

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017