La lettre des élus communistes et apparentés de Vénissieux N° 63 - juillet 2021

Une gifle électorale pour le système politique tout entier !

Edito + lettre n°63 à télécharger
20 juillet

Des professions de foi non distribuées, des bureaux de votes sans assesseurs jusqu’à midi dans certaines villes, une abstention record, plus de deux Français sur trois, un sur cinq dans les villes populaires. La démocratie électorale est aux urgences !

Nous savons pourquoi ! Quand le peuple dit non au traité européen en 2005, il est appliqué quand même. Depuis des décennies, le chômage, la précarité, les inégalités grandissantes rongent la vie sociale, l’individualisme détruisent les solidarités, le marché nous met tous en concurrence, les trafics et les incivilités défont la tranquillité publique. Mais la République semble incapable de faire respecter nos droits. Et la crise sanitaire a aggravé toutes les tensions.

Les élus communistes sont bien conscients de cette fracture démocratique et savent qu’ils ont une responsabilité propre, reconstruire des propositions politiques fortes, concrètes permettant de retrouver l’envie d’une autre société dirigée par ceux qui travaillent, d’une démocratie réelle. Mais les citoyens ont un rôle essentiel à jouer. Ne renoncez pas à vos droits ! Engagez-vous ! C’est à vous de bousculer le système politique pour le mettre au seul service de l’intérêt général.

L’adresse originale de cet article est http://gec.venissieux.org/Une-gifle...