Vénissieux contre l’austérité et la désindustrialisation

, par  pamillet , popularité : 2%

éditorial du numéro de mai-juin du journal des communistes de Vénissieux


Les suppressions d’emplois se multiplient, AREVA 5 à 6000 dont 3 à 4000 en France, Renault trucks : 512 VIVARTE, habillement et chaussure : plan social prévoyant la suppression de 1300 postes et la fermeture de 250 magasins La Halle aux vêtements. JST Lyon 8eme, 50 suppressions, liquidation du transporteur MoryGlobal, 2 150 emplois... Le chômage a atteint 10,7%, sans compter ceux qui n’ont plus de droits à Pôle Emploi. Mais ce gouvernement qui dit tout faire pour l’emploi refuse de revoir sa politique.
- A quoi sert le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE ), plus de 20 milliards de cadeaux au patronat en 2015 ?
- A quoi sert le Crédit d’impôt recherche (CIR), qui est la niche fiscale la plus onéreuse : les entreprises encaissent plus de 6 milliards par an ?
- A quoi sert le pacte de responsabilité cher au président, plusieurs milliards d’euros, ?
- A quoi va servir la loi Macron, qui continue à répondre aux exigences du patronat sans aucun engagement en terme d’emploi.

Manuel Valls premier ministre, et Yves BLEIN, député, ne manquent pas d’air quand ils déplorent le plan présenté par Renault trucks. Qu’attendent-ils pour supprimer le CICE et le CIR aux entreprises qui suppriment des emplois,à commencer par Volvo ? Hollande, Valls, Macron, Blein, Collomb, c’est le bal des amis du MEDEF !

Loin de tenir compte de sa claque aux élections départementales, le PS veut faire passer pour des vieilleries toutes les idées de gauche contre l’austérité et pour une relance économique et sociale. Mais c’est sa politique qui reprend depuis 30 ans les mêmes orientations : céder au patronat et à l’UE, faire des cadeaux aux actionnaires, aux marchés, aux banques, baisser le coût du travail, casser le code du travail, réduire la représentation des salariés... Cela devait relancer l’emploi mais on connait la suite. Une progression régulière du chômage !

Hollande et sa majorité, élus sur des mensonges et le rejet de Sarkozy, préparent déja les élections présidentielles et législatives de 2017, en se servant du FN à la fois comme le déversoir de la colère au premier tour et comme un repoussoir au deuxième tour. François Mitterrand avait déja fait ce calcul !

La droite n’est pas en reste. Voyant le PS reprendre son programme, elle lorgne vers le FN espérant récupérer une partie de son électorat, comme Christophe Girard lors des élections municipales à Vénissieux.

Tous ces calculs politiciens se contrefichent des préoccupations et besoins des habitants. Leur seul objectif : la présidentielle de 2017. Prêts à tous les mensonges, promesses, manœuvres, pour garder le pouvoir ou le reconquérir. Sous l’œil bienveillant du patronat, de l’U.E., des marchés financiers.

Avec le PCF, construisons une autre perspective économique, sociale, un mouvement solidaire de lutte pour bousculer le pouvoir de l’argent.

télécharger le journal

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

  • Avantages acquis

    Le député LR Guillaume Peltier dénonçait le 4 avril sur France Inter le statut des cheminots en (...)

  • Agenda militant mars 2018

    3 mars, 10h, rencontre "Industrie, Emploi, Service Public", Salle Labourbe (6 rue Jeanne (...)

  • Avec les communistes de Lyon

    La nuit de samedi à dimanche, le local du parti de la Croix Rousse montée de la grande cote, a (...)

  • Et la lutte continue....

    Une chanson soviétique des années 70 reprise lors des cérémonies du centième anniversaire de la (...)

Navigation