un appel du Parti communiste libanais

, par  Blandine Chagnard , popularité : 3%

Le PCL appelle les peuples euro-méditerranéens
A faire face à l’agression tripartite contre la Libye et la région

Communiqué

Le PCL appelle les peuples euro-méditerranéens
A faire face à l’agression tripartite contre la Libye et la région

L’agression impérialiste tripartite, étasunienne- britannique-française, s’aggrave contre le peuple libyen, faisant des dizaines de morts et des centaines de blessés parmi la populatin civile. Le prétexte n’est autre que la défense du droit du peuple libyen à construire son régime démocratique que Kadhafi a contrecarré durant plus de quatre décennies !

Une nouvelle fois, la trinité impérialiste, et derrière elle les forces de l’OTAN et avec elle le régime officiel arabe branlant, se rencontre pour se venger des peuples arabes qui ont, jusqu’à ce jour, mis en défaite le projet du Nouveau Moyen Orient, mais aussi fait tomber des régimes que l’impérialisme avait utilisés dans ses guerres pour mettre la main sur les richesses que recèlent la terre arabe.

Ceux des Arabes qui étaient présents au « Sommet de l’Elysée », en premier lieu le secrétaire général de la Ligue arabe, ont facilité l’agression impérialiste contre la Libye, arguant des crimes de Kadhafi afin de préserver son régime. Et, même s’ils tentent aujourd’hui de se démarquer de l’agression, ils n’en restent pas moins complices et, par suite, criminels.

Le Parti Communiste libanais avait, dès les premiers jours de l’Intifada du peuple libyen, appuyé les aspirations de ce peuple à la liberté, comme il avait appuyé auparavant les soulèvements de tous les peuples arabes qui avait démoli le mur de la peur pour se déployer dans les rues et les places. Il réitère sa position, appelant à la solidarité populaire arabe face à l’agression impérialiste tripartite, afin d’empêcher les agresseurs de réaliser leurs objectifs, tant en Libye que dans les autres pays arabes, et en premier lieu la Tunisie et l’Egypte.

Il appelle les Partis Communistes et Ouvriers, en France, Grande Bretagne, Chypres et Grèce notamment, ainsi que tous les peuples arabes et euroméditerranéens, à une action rapide afin de stopper la nouvelle agression impérialiste.

Beyrouth, le 21 mars 2011

Le Bureau politique
Du Parti Communiste libanais

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation