Le Vénissian : Janvier 2016

De plus en plus riches, ils sont devenus « super-riches » ! Enregistrer au format PDF

Février 2016

En France, entre 2008 et 2012

  • les 10% plus pauvres ont perdu 541€/an
  • les 10% les plus riches ont gagné 450€/an
  • les 1% les plus riches ont gagné 9 800€/an
  • les 0,01% de super riches ont gagné 243 000€/an

D’ou vient leur richesse ? De notre travail !

Le plus gros de leurs revenus vient des dividendes versés par leurs entreprises (chiffres 2012) :

  • Bernard ARNAULT (luxe) : 731 M€
  • Liliane BETTENCOURT (luxe) : 464 M€
  • Franà§ois Pinault (Kering) : 196 M€
  • Axel Dumas (Hermès International) : 179 M€
  • Martin Bouygues (Bouygues) : 106 M€
  • Jean-Claude Decaux (JCDecaux) : 75 M€
  • Serge Dassault (Dassault Aviation) : 46 M€

Mais leur « salaire » vaut déja le coup ! (2013)

  • Bernard Charlès (Dassault) : 14,9 M€
  • Jean-Bernard Lévy (Vivendi) : 4,95 M€
  • Maurice Lévy (Publicis) : 4,8 M€
  • Jean-Paul Agon (L’oréal) : 3,97 M€
  • Daniel Julien (Teleperformance) : 3,9 M€
  • Chritopher Viehbacher (SANOFI) : 3,52 M€
  • Christophe de Margerie (TOTAL) : 3,52 M€

Et le gouvernement leur en donne encore plus : « CICE », « CIR », les lois Macrons… Ce sera bientôt 20 milliards, et non seulement ils n’ont pas créé d’emplois, mais le chômage augmente !

Et c’est ce gouvernement qui a supprimé 11 milliards de dotations aux collectivités pour faire ces cadeaux au patronat… Loin d’une fatalité, la pauvreté est le résultat de la politique de bas salaires pour garantir le revenu des riches !

85% des Vénissians ont un revenu fiscal inférieur à 2000€. 32% sous le seuil de pauvreté ! pas de « super-riches », ni d’impôts sur la fortune, (4000 à Lyon !) L’austérité, c’est pour nos salaires et pour les communes, pas pour les riches Défendons nos droits, nos services publics, nos emplois !