Ensemble nous pouvons battre Macron et son gouvernement tract des marchés des 14 et 15 Avril

, par  pamillet , popularité : 3%

Un tract avec un encart de dernière minute contre les frappes en Syrie, contre la guerre...

Refuser la privatisation de la SNCF, refuser la mise à mort des services publics, refuser cette France start-up voulue par Macron, le patronat et la finance. Combattre ce gouvernement, cette majorité présidentielle qui œuvre pour les plus riches en faisant payer la population. Les retraités en savent quelque chose.

Le gouvernement Macron-Philippe a choisi la stratégie du choc, avec la multiplication des réformes, travail, logement, SNCF, hôpitaux, justice, migrants, université… Il montre ses muscles policiers à Notre-dame des Landes, pour convaincre qu’il est prêt à réprimer toute résistance, comme il multiplie les interventions policières violentes contre des grévistes, les éboueurs parisiens par exemple, ou les étudiants de Nanterre.

Le mouvement des cheminots a surpris le gouvernement qui le croyait isolé dans l’opinion publique après les déboires et accidents qu’avait connu la SNCF, mais c’est le contraire qui se produit. Les Français ont bien compris qu’il s’agit derrière le statut et la dette, d’engager la privatisation du rail pour fermer des lignes et des gares non rentables, supprimer des milliers d’emplois, et laisser quelques grands groupes faire des profits sur les activités rentables, avec des subventions publiques, comme pour la ligne TGV Tours-Bordeaux confiée au groupe VINCI.

- Comme la privatisation des autoroutes, faite par la droite, maintenue par Hollande, permet aux actionnaires de Vinci et des autres groupes d’engranger les dividendes. En 2016, 1,5 milliards d’euros.
- Comme ce que le gouvernement s’apprête à faire en vendant ses parts dans les Aéroports de Paris. En favorisant la vente des logements sociaux au privés.

Les colères se multiplient, Air France, Ehpad, hôpitaux, collecte des déchets, étudiants, enseignants du supérieur, salariés des services publics,... alors le gouvernement s’agite.

Nous appelons les Vénissians à renforcer leur mobilisation dans le soutien aux cheminots, à participer aux collectes que nous organisons sur les marchés, et à se mobiliser sur leurs propres revendications, au travail, pour le logement, pour la défense et la reconquête des services publics, et notamment pour les moyens des communes qui sont le premier lieu de la solidarité et de la citoyenneté. Nous les appelons à participer nombreux à la manifestation :

Jeudi 19 avriln départ 13h30
De gare des Brotteaux à place Bellecour

Tract du PCF Vénissieux des 14 et 15 Avril

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation