Le député Yves Blein sans mémoire ?

, par  pamillet , popularité : 2%

Absent de Vénissieux depuis son élection en 2017, le député Yves Blein multiplie récemment les messages médiatiques. Il a annoncé s’intéresser à Vénissieux car il n’y avait pas de risques d’extrême-droite, confirmant que ce que ce qui le motive, c’est de s’attaquer aux villes qui restent clairement à gauche !

Il est vrai qu’il est passé de député socialiste à député en marche sans rien changer à sa conception de la vie politique et de ses engagements pour une politique toute entière au service de la finance, des plus riches.

Il a voté toutes les loi anti-sociales de François Hollande puis de Emmanuel Macron ! les cadeaux aux plus riches comme la casse des statuts qui protègent les salariés !

Il faut lire son avis rendu à l’assemblée nationale sur la loi de finance à propos de l’économie sociale et solidaire. Sans une critique du CICE, ce cadeau fiscal aux entreprises pérennisées en allègement de charges, il défend son extension au secteur associatif avec le CITS, sans jamais interroger le bilan de ce CICE pour l’emploi, et devant malgré tout constater une perte d’emploi dans le secteur associatif en 2018. Par contre, il s’interroge sur l’efficacité des contrats aidés, venant ainsi au secours du gouvernement qui venait de les remettre en cause...

Pour ce 14 juillet 2019, Yves Blein fait distribuer une lettre nominative, très vraisemblablement aux seuls électeurs inscrits, pour parler de la république. Une lettre vide se limitant à répéter le triptyque liberté égalité fraternité que sa propre politique attaque depuis des années...

Il tente de cacher derrière la république le terrible bilan d’un député acteur d’une politique de droite dure pour les salariés, les locataires, les hôpitaux, les quartiers populaires.

Personne ne sera dupe, la liberté, l’égalité et la fraternité ont un urgent besoin de rompre avec ce que monsieur Blein représente, une conception ancienne et dépassée d’une politique technocratique, loin des citoyens, loin du débat public nécessaire.

Cette rupture est indispensable pour surmonter la fracture citoyenne, la crise de confiance dans des institutions à reconstruire.

En tout cas, cette lettre confirme que Yves Blein est en campagne, et qu’il va tenter de faire oublier qu’il est le représentant local de Macron. Mais c’est peine perdue, les vénissians, saint-foniards, corbasiens, feyzinois et solaizards savent qui est Mr Blein, le député du président des riches !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

ThèmesTous les tags

23/23
16/23