Le régiment immortel à Vénissieux Hommage aux soviétiques qui ont vaincus le nazisme...

, par  pamillet , popularité : 6%

Des habitants de l’agglomération lyonnaise d’origines russes, biélorusses, moldaves, kazaks, tatars,... organisaient ce 8 mai une marche en famille pour honorer leurs grands-parents morts pour la victoire contre le nazisme [1]. Ils marchent avec des portraits de leurs grands-parents, le ruban de Saint-Georges, des drapeaux soviétiques, des costumes... Ils appellent ces marches le "régiment immortel". Pour la première fois, ils voulaient l’organiser à Lyon, mais la ville de Lyon ayant refusé une salle, ils l’ont organisé à Vénissieux.

Ils se sont regroupés autour du monument du parc Dupic, quelques heures après la cérémonie officielle, ont prononcé des discours en russe et en Français avant d’organiser un lâcher de ballons et de se diriger en marchant vers la salle Rivat à la maison du peuple

Des communistes de Vénissieux ont participé, à cette marche pour l’amitié entre les peuples au moment ou l’OTAN multiplie les provocations militaires contre la Russie, dont personne ne sait jusqu’où elles peuvent aller.

Pour honorer des invités russes, nous avons sorti le drapeau cadeau du parti communiste Ukrainien que nous avions reçu à Vénissieux. C’est le drapeau hissé par l’armée rouge sur le Reichstag en mai 45, et c’est pour tous les peuples soviétiques un des symboles les plus connus de la victoire contre le nazisme !

Beaucoup de Vénissians étonnés sont venus le long du parcours nous interrogé sur cette marche ce qui a permis de faire connaitre l’importance de l’URSS dans la victoire contre le nazisme que les médias et l’histoire ’"officielle" masque depuis quelques décennies pour mettre en avant le rôle des USA, et alimenter les peurs anti-russes.

De ce point de vue,cette marche est utile à l’amitié entre les peuples et la paix... et l’exemple de l’URSS est importante, immense pays multi-national, multi-culturelle qui avait réussi à construire une citoyenneté soviétique universelle, comme le portait la France révolutionnaire de 1789.

Et ce n’est pas un hasard si nos amis russes ont commencé par chanter la marseillaise, et si les chansons étaient ensuite à l’image de la diversité des peuples qui ont résisté au nazisme, russes, biélorusses, arméniennes, kazaks, moldaves... et italiennes puisque nous avons chanté Bella Ciao...

Courte vidéo de chansons...

Reportage photo en diaporama...

[1qui est dans leurs pays d’origine le 9 mai

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation