Viré de Besson et de Bellaciao…

défendre la ligne, toujours !
Novembre 2009

Vous vous êtes fait virer du site de Bellaciao pour avoir posté une contribution trop humaniste, trop socialiste, trop communiste, trop libertaire ? Nous aussi, et on n’a pas aimé !

Amusant comme il y a des questions brulantes qui semblent encore faire peur, déranger, perturber… Au point qu’un site comme bellaciao, militant par ailleurs pour la liberté d’expression [1] et connu pour la profusion d’articles et de commentaires qui s’y trouve, se croit obliger de veiller à supprimer au plus vite tout petit article ou commentaire qui pose la question redoutable…

… et si le PCF remuait encore ? et s’il avait un avenir ? et si les théories mouvementistes, refondatrices, de la gauche de la gauche, de la gauche radicale, ou de l’alterqqchose… avait pour premier effet de masquer ce spectre qui hante encore les forces politiques installées, mais peut-être aussi, le monde du travail et ses militants à la recherche d’une réponse du XXIe siècle au défi des luttes de classes ?

Car ce PCF a quelques chose d’un spectre… Plus il s’affaiblit, plus sa direction cherche à gauche et à droite des solutions pour le « dépasser », « transformer », « rénover », « muter », « métamorphoser », plus il reste présent comme une question concrète. D’une part, il est toujours là , d’autre part, malgré tous les moyens, cadres et élus engagés dans ces efforts, les tentatives de construction d’une « autre force » échouent l’une après l’autre dans les marécages des règlements de comptes préélectoraux, des conflits de personnes, des certitudes groupusculaires, du snobisme parisien, de l’indigence théorique, de l’incapacité populaire…

Et donc, tous font tout partout pour que éviter que la question ne vienne dans la réflexion politique… à commencer bien sûr par la direction du PCF qui ne parle du PCF que contrainte et forcée par les militants… mais aussi dans les médias dits « militants », notamment sur Internet.

Un exemple récent, mais qui s’est répété de nombreuses fois depuis plusieurs années : le comportement des animateurs du site bellaciao dès qu’un communiste publie un article qui parle du PCF, pas pour le détruire ou le dépasser, mais pour dire qu’il vit et que peut-être il pourrait continuer…

Ce samedi matin, je publie (pour voir une nouvelle fois ! [2]) les résultats de la consultation des communistes sur le choix de leur stratégie électorale aux régionales dans le département du Rhône, et j’ajoute un commentaire sur un article identique évoquant les résultats en Bretagne…

Voici la page d’accueil bellaciao ce dimanche à 10h50 et voici l’article publié…

comme c’est dimanche, on passe le repas en famille et après le départ des convives, je jette un œil…. c’est clair, le censeur travailler le dimanche !

pour ceux qui ne connaissent pas bien, notez le numéro de l’article dans la barre de titre de la page internet, c’est le numéro 94408 et l’adresse http://bellaciao.org/fr/spip.php?article94408 qui existait et a même été indexé par google, cette adresse a été supprimé par la censure…

elle est toujours présente ce soir dans google et y restera d’ailleurs un certain temps…

voilà qui peut donner à réfléchir sur la nature du débat politique en France autour du PCF… En espérant que Bellaciao ouvre enfin le dialogue avec ces méchants staliniens orthodoxes qui continuent à « faire vivre et renforcer le PCF »…

[1bien sûr, la citation initiale est en fait le détournement de la phrase en exergue du site bellaciao et dénoncant la censure… sur le site de Besson !

[2j’avais déjà posté une brève sur le même sujet

Vos réactions

  • Pascal Brula 30 novembre 2009 19:38

    Personnellement, je suis systématiquement censuré sur ce site. Pourtant, il s’affiche comme étant un site très permissif et ouvert au dialogue. On y trouve de tout : de l’anar à l’anti-OGM, en passant par l’anti-tauromachie, le communiste réformisé ou encore le gauchiste anti-tout. Le seul problème, c’est qu’il n’affiche pas sa ligne rédactionnelle qui est très précisément de censurer les communistes, et plus précisément les membres du réseau « Faire vivre et renforcer le PCF ».

    Ci-dessous, le dernier texte que j’ai essayé de faire paraître (suite aux insultes déversées sur André Gerin) et qui a tenu quelques minutes, le temps que le préposé à la surveillance revienne du petit coin…

    "Chers camarades,

    Dans la soirée du lundi 23 Novembre, André Gérin, Président de la mission parlementaire sur la pratique du port du voile intégral et Député Communiste du Rhône nous a fait l’honneur de sa présence pour débattre, au sein de l’Institut d’Études Politiques de l’Université de Strasbourg sur le thème « Le voile intégral a-t-il sa place en France ? ».

    Malgré les inquiétudes, dans un premier temps, du comité d’organisation, le débat a été mené de manière détendue et sans agressivité. De nombreux strasbourgeois, et notamment un certain nombre de confession musulmane (dont plusieurs femmes voilées d’un Hijab), ont répondu à l’appel pour entendre son point de vue et prendre connaissance de l’action de la mission parlementaire, poser des questions à André Gérin sur le rôle de cette dernière ou tout simplement recueillir son opinion sur ce genre de sujets, perà§us parfois à tort comme « trop sensibles pour être abordés ».

    Le succès de cette conférence n’est pas à démontrer : entre 250 et 300 personnes présentes dans un amphithéâtre comble (nombre de participants ont dû rester debout), en majorité de jeunes étudiants de l’Université de Strasbourg, de nombreuses questions de tous ordre posées (parfois neutre, parfois pour s’opposer, parfois pour soutenir, mais rarement agressives), le tout dans une ambiance sereine propice au débat de penseurs.

    Les échos postérieurs à ce débat n’en sont pas moins satisfaisants. L’organisation s’est félicitée du succès et de la qualité d’ensemble du débat et des interventions. De nombreux étudiants nous ont aussi fait part de leur enthousiasme, soulignant notamment la rareté de ce genre de débats et la qualité du dialogue entrepris en cette occasion.

    Nous noterons pour finir que, contrairement aux habituelles remarques, aborder les thèmes touchant à la laïcité n’entraîne en aucune faà§on des réactions agressives, mais répond à une demande de la part des jeunes étudiants. Cette conférence en à été à ce niveau, une démonstration parfaite.

    Julien Beaudaux Militant PCF Strasbourg"

  • on n’est pas les seuls concernés… 29 novembre 2009 23:04, par pam

    Visiblement, la gestion de la ligne éditoriale de Bellaciao fait des vagues… nous avons reà§u un message sur un problème identique à propos d’article du Blog international du Collectif « Indépendance des Chercheurs  »

    http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2009/08/12/fonctionnaires-loi-appel-bellaciao-la-censure-v.html

    ils ont mis sur leur site 5 articles retraà§ant les aléas de la publication sur bellaciao…

    Là , Bellaciao ne peut pas les accuser d’être dans un débat interne à un parti politique…

    Franchement, le mieux serait de dire clairement… Bellaciao a une ligne éditoriale assumée par telle ou telle personne ou organisation… qui bien entendu est tout à fait légitime pour décider des articles qu’il publie…

  • réponse reà§ue de Bellaciao 23 novembre 2009 13:26, par pam

    deux mails reà§us de bellaciao qui dénonce les accusations de censure…

    • le premier pour dire que le PCF a refusé de publier ces résultats avant lundi 23 (quel rapport, des dizaines de communistes ont publié des résultats ?)
    • le deuxième pour diffuser un lien sur le site qui rappelle que bellaciao « n’est le site d’aucun parti et que sa logique et ses moyens ne lui permettent pas d’accepter les publications internes de chaque section de n’importe quel parti »…

    Je résume, si vous êtes militant d’un parti, fermez votre gueule, seule la position officielle compte ! Ce qui veut dire que bellacioa qui connait parfaitement les différentes positions au sein du PCF choisit de n’évoquer éventuellement que la position de la direction…

    Quand aux moyens, visiblement, bellaciao a les moyens ou la volonté de surveiller attentivement son site puisqu’à priori, il faut du temps pour modérer un tel site… et surveiller tout le dimanche pour supprimer tous les messages postés par des communistes qui parlent du PCF, ca prend du temps !

    Reste la « logique »… Si on veut entendre par là la « ligne éditoriale », ca me parait tout à fait justifié. Un site a bien le droit de décider qu’il ne diffuse pas telle ou telle position. Il me semble que c’est mieux si on le sait.

    J’avais donc bien compris : Bellaciao ne diffuse pas de positions de communistes du PCF.

    Le commentaire de l’article sur le site me dénonce (ou la vilaine balance !) car je le fais savoir… Il faudrait donc en plus que Bellaciao choisisse sa ligne politique en faisant croire qu’il n’en a pas ?

    j’évoquais dans l’article un éventuel dialogue… à priori, il démarre plutôt abrupt !