Lettre ouverte à l’agence régionale de santé Auvergne Rhône-Alpes

5 avril

Une lettre et un message de notre camarade Marc Auray à faire connaitre.

Mesdames et messieurs les journalistes,

Monsieur le préfet de région, du Rhône , président du conseil de surveillance de l’Agence Régionale de Santé

Mesdames et messieurs les préfets,

Par cet email et sa pièce jointe nous vous faisons parvenir la lettre ouverte que la CGT santé Auvergne Rhône Alpes adresse au représentant direct du ministère qu’est le Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé situé à Lyon.

En effet , nous avions demandé un rendez-vous téléphonique avec l’ARS que nous avons eu le 24 Mars 2020. Lors de cet entretien, nous avons porté des questions très précises sur les difficultés rencontrées sur le terrain pars les salariés pouvant créer des conséquences directes pour les patients ou/ et sur les salariés eux même.

Nous avions actés avec les représentants de l’ars un rendez-vous hebdomadaire afin d’établir des liens ’’montant et descendant’’ mais aussi et surtout d’ obtenir des réponses à des questions primordiales pour la santé de nos concitoyens et des salariés !

A l’heure où le président de la république adoube le personnel soignant, que la population ovationne les soignants tous les soirs à 20h, que les dons de bons d’essence sont octroyés par des sociétés pétrolières, que des restaurants étoilés portent des repas en remerciement du travail extraordinaire effectué dans les services de soins , l’agence régionale ignore et méprise par un silence de plomb le premier syndicat des personnels soignants et par la même occasion les salariés !!!!

Face au travail de tous les soignants, administratifs ouvriers, médecins , étudiants paramédicaux et médicaux , à l’engagement de chacun , à la fatigue, jusqu’à la mort pour certains, le silence de l’ars est consternant voire outrageant….

Nous exigeons du respect dans notre volonté de pouvoir porter là où l’état a créé le niveau de responsabilité, de décisions de la gestion de crise de l’état d’urgence . Là ou les problèmes ressentis par la base de notre système de santé pourraient être traités au mieux mais qui par une suffisance de la part de la direction de l’agence, restent sans réponse mais surtout sans solutions pratiques !!!

Mesdames et messieurs les journalistes , les représentants des personnels cgt ont besoin de votre capacité d’informations du public afin que la population ne puisse subir des conséquences de la gestion caractérielle de hauts responsables administratifs, plus préoccupés à plaire à la hiérarchie plutôt que de prendre attache des élus des personnels. Mais surtout des éléments que nous pourrions apporter pour élever le niveau de la qualité des soins et surtout de la sécurité dans la mise en œuvre de ces soins.

Comptant sur votre volonté d’informer les lecteurs , téléspectateurs et auditeurs veuillez agréer mesdames et messieurs les journalistes , nos sincères salutations.

Monsieur le préfet de Région, du Rhône, président du conseil de surveillance, mesdames et messieurs les préfets, nous vous demandons d’intervenir en votre qualité de représentant de l’état et garant sur votre territoire de la sécurité de la population mais aussi et surtout dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire du respect des règles de sécurité dans la prise en charge des soins pour les patients et pour ceux qui dispensent ces soins tant au niveau médical, paramédical, administratif et logistique !

Veuillez agréer, monsieur le préfet de Région, du Rhône, PRESIDENT du conseil de surveillance, mesdames et messieurs les préfets, nos sincères salutations.