Manifestations d’après vote...

, par  pamillet , popularité : 7%

Les manifestations du 23 mars sont une réussite. Elles avaient un parfum particulier d’après élection, et sont de ce point de vue sans doute plus utiles que les grandes journées de 2009 qui avaient été rythmées dans un agenda "pré-électoral".

Car, à l’évidence, si l’élection a montré la fracture entre le pouvoir et le peuple, il a aussi montré la profondeur de la crise politique avec une abstention record, qui devient le fait ultra-dominant des quartiers populaires, le comportement massif des ouvriers et des chomeurs...

Ces manifestations du 23 Mars ont-elles apporté un début de réponse ?

Pas sûr... A l’évidence, si elles montrent une volonté de mobilisation militante, si elles confirment que tout le monde sait que la "victoire" de la gauche aux régionales ne va pas limiter la guerre sociale contre les salaires et les retraites, elles montrent aussi que l’union du peuple de France est encore loin...

Les abstentionnnistes ne sont pas là, les quartiers populaires ne sont pas là, et le monde ouvrier non plus, malgré la présence de nombreuses délégations du privé.

Mais si cette journée inaugure et permet une période de lutte déterminée et solidaire, elle pourrait être une date plus importante que le dimanche précédent...

Le lendemain 25 mars à Vénissieux, c’était la manifestation contre la pauvreté pour une vie digne à l’initiative des communistes

Et le jeudi, le rassemblement devant la préfecture pour aller porter les 3000 cartes pétitions...

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation