Nouvelle Ghettoïsation au menu !

, par  BARLO Christian , popularité : 9%

Site Seynois Communiste
http://www.gazette.shweb.fr/
PCF

A la Seyne sur mer, Samedi 5 janvier 2008,

Tribune libre :
« Nouvelle Ghettoïsation au menu »
° Janvier 2008 et toujours pas de toit pour toutes celles et ceux qui viennent de s’apercevoir de quelle façon Nicolas SARKOZY tient ses promesses et engagements pris devant les électeurs. Aprés les promesses , la matraque : cela s’est passé le samedi 15 décembre 2007 sur les quais de la Seine où SDF et Enfants de DON QUICHOTTE venus pour les soutenir ont eu à subir la matraque des CRS. Un des membres de l’association a été projeté dans la Seine .

° Certes pour les associations , la déception est à son comble , mais il en est ainsi d’un Président de la République qui se veut être un homme fort devant les faibles et les pauvres pour être mieux à même de se mettre à genoux devant les riches .

° Aujourd’hui grâce aux pressions exercées de toutes parts , le dossier a été pris en compte par le premier ministre qui vient de proposer aux associations , l’élaboration d’un contrat « pour que plus personne ne soit contraint de dormir dans la rue » et rendez-vous a été pris pour le 15 janvier 2008 .

° Les associations restent vigilantes et cette vigilance s’impose d’autant que chacun est a même de constater que pour le gouvernement toute concertation et quel que soit le domaine , est conçue comme le simple accompagnement de l’application du programme présidentiel …

° Année 2008, verra –t-elle la fin des HLM ?

° Le logement social n’échappe pas à la tactique de Nicolas SARKOZY qui est celle d’opposer les français les uns aux autres . Sous prétexte que des ménages dépassent les plafonds les plus modestes on évacue les autres. Pour les mettre où ? L’interrogation demeure.

° Avec l’annonce de son nouveau plan visant à une modernisation des circuits de financement du logement social , la distribution du livret A serait étendue à l’ensemble des banques qui en feront la demande et avec la paupérisation du parc social , le démantèlement de son système de financement , le risque est grand de voir détruire un modèle de production et de création d’ HLM qui a fait ses preuves depuis plusieurs dizaines d’années ..

°Nous sommes confrontés à une crise du logement social de grande ampleur.

° Si depuis les années 2000 , l’effort financier en faveur du logement social est en récession , par contre depuis 2002 ,les investissement privés ont bénéficié des largesses du pouvoir .

° Dans le budget 2008 , ce sont 635 millions d’euros qui ont été votés pour soutenir la production de logements du « type ROBIEN et BORLOO « avec l’annonce d’un nouveau dispositif Il n’a été accordé, par contre , que 530 millions d’euros en crédits de paiement pour la construction locative sociale alors que 800 000 logements accessibles manquent à l’appel..

°Faisant mine de défendre les plus pauvres qui ne peuvent être logés dans des conditions décentes par le libre jeu du marché , il renvoie, à ce même marché, les occupants actuels des HLM qui ne peuvent y demeurer à vie et quelle que soit l’évolution de leur revenus, .

° De fait il dédouane volontairement la spéculation immobilière qui pousse de plus en plus les classes moyennes , dont il se revendique le défenseur , vers le logement social .

° C’est une perspective qui inquiète les bailleurs sociaux. Le souci de préserver la mixité sociale dans les quartiers est battu en brèche par ce nouveau plan ! Nouvelles mesures annoncées le mardi 11 décembre 2007 à Vandoeuve les Neuilly (Meurthe et Moselle).

°Pour José GIACOMO, président de la confédération Nationale du logement CNL :

« La banalisation du livret A , son ouverture à l’ensemble des banques et plus seulement à la banque postale et à la Caisse d’Epargne va conduire à une désaffection .Pour les banques le livret A est un produit d’appel à partir duquel elles vont proposer à leurs clients d’autres produits, comme l’ assurance-vie, qui sont plus intéressants pour elles .Cela fait donc peser un risque important sur le financement du logement social .On veut transformer un système qui avait pour but d’assurer la diversité en un système pour les plus favorisés. C’est un recul sans précèdent sur les valeurs du logement social » Fin de citation.

°Aujourd’hui quels que que soient les hommages que reçoit le Président de la République lors de sa visite à Rome et dans la pure tradition des Rois de France , il vient d’être intronisé « Chanoine d’Honneur de ST Jean de Latrans « par sa seigneurie Benoît XVI et quoi qu’il en soit ,l’arnaque SARKOZYENNE apparaît de plus en plus clairement dans sa dimension et dans tous les domaines

° Alors 2008 , verra –t elle la fin de la mixité économique et socialE indispensable à l’équilibre des quartiers .Pour Olivier DARTIGOLLES , porte parole du PCF :
« Exclure de l’accès au logement social , l’immense majorité des salariés , c’est prendre le risque de fabriquer de véritables ghettos de pauvres . Nicolas SARKOZY veut dessiner une France où les plus pauvres seront concentrés dans des villes empêtrées dans les difficultés quand les villes bourgeoises multiplieront les opérations immobilières aidées en cela par la fiscalité décidée par son gouvernement …

Christian BARLO, Joseph PENTAGROSSA, Louis BLANC,
militants communistes

photo de BLANC Louis

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation