Pour ne pas se faire avoir à gauche... Rencontre Communiste des Minguettes

, par  pamillet , popularité : 8%

Ras le bol de cette politique de droite réactionnaire et arrogante dont la devise est « toujours plus pour le patronat, toujours moins pour les salaires ! ».

Mais comment stopper cette régression sociale, mettre KO Sarkozy et Chirac, rejeter Le Pen ? »

L’expérience des 30 dernières années nous a appris qu’il ne suffit pas de voter à gauche pour freiner la précarité, la pauvreté, les privatisations ! Or le PS veut nous faire croire que la seule solution est de limiter les candidatures à gauche...

Pourtant le succès du NON le 29 Mai a été possible malgré le PS ! Car la différence entre les présidentielles 2002 et le référendum du 29 Mai, c’est le vote populaire, la mobilisation de millions de salariés, de précaires.

Si les élections ne servent qu’à sanctionner la droite, alors on connaitra de nouveau l’échec à gauche, la déception et le renoncement.

Ce qui peut être nouveau, c’est que le monde du travail montre la force de son nombre. Nous sommes des millions, ils sont quelques privilégiés !

Il faut montrer cette force dans la rue et dans les urnes ! Il faut reconstruire un parti communiste avec une vraie force face à la bourgeoisie.

Tout est fait pour nous diviser... l’origine, la religion, la situation sociale, le quartier, le look... Mais quand une multinationale ferme un site en France, ou quand elle exploite un sans-papier, ou quand elle oblige une PME ou un artisan à baisser ses prix, ou quand elle finance une dictature dans le monde pour bénéficier de prix préférentiel de matières premières, ce sont toujours les mêmes qui en profitent quelque soit leur origine, leur religion, ou leur look ! Les actionnaires du pétrole français ou saoudiens, les investisseurs du vins américains ou italiens, les patrons de TOTAL et les dirigeants musulmans de la birmanie, tous font leur affaires ensemble. Ils se concurrencent mais nous en font payer le prix...

De l’autre coté, ceux qui vivent, survivent ou parfois même crèvent du travail ou de l’absence de travail, tous ceux-là ont les mêmes intérêts !

Il y en a marre de désigner les gens en fonction de leur couleur de peau, de leur religion, de leur coutume. Habitants de Vénissieux, CDI ou précaires, RMIstes ou ernseignants, jeunes, retraités, ouvriers, ingénieurs, unissons-nous contre cette société de l’argent !

SAMEDI 4 MARS 2006

à partir de 11h

Salle de restaurant. Ecole Jean Moulin

Rencontre des communistes du quartier

préparation du 33ème congrès
- 11h Apéritif et discussion
- 12h30 Buffet Repas
avec Chile Con Carne (5€)

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation