Yves Blein rit jaune... son assistant parlementaire condamné en justice !

, par  pamillet , popularité : 17%

Le député en marche Yvex Blein avait parait-il réagi à la condamnation en justice de son assistant parlementaire par "un grand éclat de rire"... A priori, ce devait être un rire jaune, peut-être aussi sous influence des gilets de la même couleur !

Répondant à André Gerin qui dénonçait des turpitudes révélatrices d’une conception peu républicaine de la politique, Yves Blein tente de renvoyer la balle sur Michèle Picard qui serait contestée dans son équipe... On sait que plus un mensonge est gros, plus il a de l’effet, mais là, le coup est vraiment raté. Car s’il y a une personnalité politique contestée, c’est bien ce député inquiet des mouvement sociaux qui dénoncent, y compris à Feyzin, sa politique en faveur des plus riches !

Les confrontations entre Yves Blein et André Gerin sont anciennes. Tout deux issus de l’histoire de l’union de la gauche, André Gerin avait battu Yves Blein en 2007. Si ce dernier a été élu en 2012, c’était dans la foulée de la victoire présidentielle du "candidat contre la finance"... En 2017, Yves Blein n’a pas eu le courage de se présenter de gauche, se cachant pendant la campagne avant d’annoncer finalement son ralliement au candidat... "de gauche et de droite", celui que tout le monde appelle le président des riches !

Si Yves Blein a donc raison de rappeler que le PS a gagné la bataille de l’union de la gauche au détriment du PCF, quel résultat au final pour la gauche et même pour un parti socialiste éclaté et enlisé dans ses courants ! Et surtout, quels résultats dramatiques pour le monde du travail et les quartiers populaires ! Il sait d’ailleurs très bien que c’est justement à Vénissieux avec André Gerin que le PCF a le mieux résisté !

Mais ce que Yves Blein ne voit pas, c’est qu’une nouvelle génération de communistes a pris la relève avec Fabien Roussel, 49 ans, nouveau secrétaire national venu de ce nord populaire où communistes et gilets jaunes s’organisent ensemble. Yan Brossat, 38 ans, adjoint au maire de Paris qui est restée, elle, socialiste, contrairement à Mr Blein. Yann Brossat dirige aux élections européennes la seule liste où les ouvriers et employés sont majoritaires, et porte la colère contre les traités européens que défend le député Blein. Michèle Picard, 52 ans, maire PCF de Vénissieux, qui a battu deux fois les amis de Yves Blein en faisant vivre un rassemblement populaire transparent et fraternel qui n’a pas besoin des turpitudes des soutiens de Mr Blein pour organiser le débat public avec les Vénissians.

Décidément, l’effet du "nouveau monde" n’était qu’un effet de manche, et Mr Blein peut rire jaune, il est bien de cet ancien monde qui met notre peuple en colère !

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation