Vénissieux 2020 : le rassemblement s’organise... pour relever le défi de l’abstention, le défi d’une gauche authentique

, par  pamillet , popularité : 7%

Une première rencontre avec Michèle Picard ce 25 septembre pour l’élection qui se déroulera les 15 et 22 mars 2020, à l’image du rassemblement que le maire sortant de Vénissieux avait annoncé lors d’une conférence de presse le 5 septembre. Une rencontre ouverte à des acteurs de la ville dans leur diversité, de métiers, de générations, de quartiers. Les discussions avec les autres forces politiques de la majorité municipale avance et chacune pourra annoncer dans l’automne ses décisions. Mais relever le défi du "nouveau monde" dur et inégal imposé par Macron, demande d’organiser la mobilisation de tous les Vénissians qui veulent garder une ville qui résiste à l’austérité, une ville qui s’affirme dans la métropolisation, qui défende le service public au service de tous. C’est avec eux que nous pourrons relever le défi de l’abstention, le défi d’une gauche authentique. Cette rencontre était la première étape, et les plus de 100 présents sont repartis avec des contacts pour participer à la campagne.

25 septembre : les témoignages de soutien

Serge Truscello, secrétaire de section du PCF a présenté l’esprit de la rencontre pour construire un rassemblement populaire qui ne soit pas une alliance électorale de formations politiques, mais une vraie mobilisation citoyenne, dans laquelle chaque force politique pourra jouer son rôle, mais qui repose d’abord sur l’engagement de tous ceux qui veulent défendre leur ville. C’est le sens de la formule, relever le défi de l’abstention, relever le défi d’une gauche authentique.

Puis, plusieurs témoignages d’acteurs de la ville sont venus illustrer ce rassemblement en construction.

Isabelle, parent d’élève animant une jeune association, montrait comment le soutien de la ville a la vie associative avait compté, combien l’engagement pour une école de qualité comptait pour ses enfants, et soulignant le soutien de la ville à travers les stages et les places d’apprentis, à l’insertion professionnelle des jeunes Vénissians.

Leila, fortement engagée dans une grosse association sociale soulignera elle aussi l’importance du soutien à la vie associative, et plus spécifiquement aux associations de solidarité et d’insertion. Dans un contexte marqué par les exigences européennes de mise en concurrence et de privatisation, le soutien de la ville aux acteurs locaux de l’insertion est pour elle déterminante.

hamadi, responsable d’un nouveau club de sports de combat hawaien, récent habitant de Vénissieux, dira le plaisir de la découverte de Vénissieux par un habitant de Villeurbanne, l’importance de la politique sportive de la ville qui en fait une des villes les mieux équipées pour le sport.

messica, jeune commerçante elle aussi récemment installée sur la ville remerciera pour la qualité de l’accueil des nouveaux commerçants, et le soutien à la réussite d’un commerce de proximité essentiel aux habitants

camille, elle aussi habitante depuis quelques années seulement à Vénissieux, syndicaliste CGT affirmera son soutien aux valeurs de solidarité et de résistance de la ville, et confirmera que comme beaucoup de nouveaux habitants, la découverte des services publics et des équipements de la ville peut surprendre un nouvel habitant.

25 septembre : rencontre campagne 2020

Au total, plus de 80 fiches "je participe" ont été complétées, chacun pouvant préciser les activités possibles : tractage, rencontre d’appartement, porte à porte marchés, écoles, collage, numérique...

Michèle pouvait alors présenter la campagne en s’appuyant sur le bilan municipal qui sera présenté en octobre à tous les Vénissians. En résumé, l’équipe municipale a tenu ses engagements, malgré les contraints budgétaires de l’état, elle a accompagné le développement de la ville avec notamment de très nombreuses classes ouvertes, rénovées.

C’est parce-qu’avec Michèle, les Vénissians savent que l’équipe fait ce qu’elle annonce, que le débat peut s’ouvrir sur le projet pour Vénissieux 2020-2026, sur les urgences sociales et environnementales, sur la maîtrise d’un développement équilibré pour une ville à vivre pour tous et avec tous.

25 septembre : rencontre campagne 2020

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation