Urgence climatique et urgence pour la paix !
Marche pour la paix à Vénissieux Intervention du PCF

, par  pamillet , popularité : 3%

Ce 21 Septembre, jour mondial de la paix, était aussi une journée de manifestation pour le climat et le mouvement de la paix avait donné le ton de cette convergecen entre paix et climat. Pierre-Alain Millet est intervenu au nom du PCF lors de la manifestation qui parcourait le centre de Vénissieux avec des haltes rythmées par "papy", jeune danseur congolais.

Intervention de Pierre-Alain Millet pour le PCF

Je voudrais reprendre cette idée que la paix et le climat sont deux urgences qui ont beaucoup de liens entre elles. D’ailleurs, je voudrais insister, car si tout le monde a entendu parler de l’urgence climatique, on entend peu souvent parler de l’urgence pacifique, et pourtant ! Et pourtant si le monde va vers la guerre, la catastrophe est pour très vite. L’accumulation des armes nucléaires, l’accumulation des conflits sur la terre, aujourd’hui, les discours arrogants, violents de certains dirigeants d’état, cette habitude qu’on prend dans le monde occidental à décider qu’il y a des bons et des méchants, qu’on est forcément les bons et que d’autres sont les méchants et qu’on a tous les droits auprès d’eux. Les sanctions que Trump prend contre des pays qu’il désigne comme des fauteurs de guerre, alors que les USA représentent la moitié des dépenses militaires de toute la terre, qu’ils ont des soldats sur toute la planète, qu’ils interviennent dans tous les pays, et qu’après ils jouent les effarouchées en disant que les russes seraient intervenus dans leur vie politique. Mais les états-unis interviennent dans la vie politique de tous les pays. Tout le monde connait la fondation Soros et la fondation pour la démocratie, filiale de la CIA, qui financent partout des organisations qui interviennent dans la vie politique de ces pays. Et donc la paix est une urgence. ET malheureusement, on ne le dit pas assez souvent.

La paix et le climat sont deux urgences qui ont un point commun très important. Face à la paix, face au changement climatique, nous ne sommes pas tous dans le même bateau. C’est une idée qui n’est pas celle qu’on entend tous les jours.

Dans la guerre, il y a ceux qui vendent des armes, ceux qui décident des guerres, et ceux qui la font. Ceux qui la font, ils en crèvent. Et ceux qui sont à coté, ils en crèvent souvent. Mais ceux qui vendent les armes, ils n’en crèvent jamais. Il y a beaucoup de chansons célèbres pour le dénoncer.

Et pour le climat c’est pareil, on n’est pas tous dans le même bateau. Car ceux qui sont capables de vivre dans des bulles, de se déplacer en hélicoptère comme on le voit dans tant de villes de luxes dans le midi de la France, ils ne se posent pas la question de leurs déplacements quotidiens. Et quand on nous parle de l’avion, qui est un vrai enjeu du climat, je ne sais pas de quoi on parle. Car si on parle de tous ces dirigeants de l’économie qui se déplacent en jet privé, alors oui, il faut les arrêter. Mais quand on pense à toutes ces familles immigrés qui retourne tous les deux ans dans leur pays, moi je crois qu’ils ont le droit à l’avion !
Non, on n’est pas tous dans le même bateau pour le climat !

Et tout le monde sait que la situation est très inégale. Elle est très inégale en France, entre ceux qui vivent au SMIC, dans les quartiers populaires et qui souffrent avec des difficultés pour payer leur facture énergétique, et ceux qu’on peut entendre à la télé, mais qui n’ont pas de problème pour entrer dans Lyon avec leur SUV hybride qui coute dix fois la voiture d’un ouvrier d’un quartier populaire.

Si on ne parle pas de ça à propos du changement climatique, on ne parle de rien !

Et ces inégalités sont aussi à l’échelle du monde. Peut-être le savez-vous, mais on ne le dit pas assez souvent Un Français émet deux fois moins de carbone qu’un allemand. Pourtant, vous entendez dans tous les médias que le modèle serait l’Allemagne. Alors que si au niveau de la planète, un humain émettait autant de carbone qu’un Français, alors on tiendrait l’objectif du GIEC des deux degrés !

C’est à dire qu’à l’échelle de la planète, l’effort principal, il est d’abord à faire, je vais vous dire où, en Allemagne, en Pologne, aux USA, en Russie, en Chine. C’est là qu’on a les grandes masses d’émissions dues à l’électricité à base de fossile. Et c’est là qu’il faut réagir massivement.

Et donc, il ne faut pas se laisser piéger dans le débat du climat, car certains veulent en profiter, dans le capitalisme, pour nous imposer l’austérité. Le patron de Carrefour qui venait d’annoncer 3000 licenciements et plus de 200 fermetures de magasin, il envoyait un de ses dirigeants à Milan dans une conférence pour le "bien-vivre". Il y a avait la photo de ce célèbre gourou profondément réactionnaire Pierre Rahbi. Et ce dirigeant qui venait de décider de 3000 licenciements explique que nous devons tous faire un effort, et que lui il y prend sa part.

Si on laisse dire des choses comme ça, et qu’on serait tous ensemble dans le même bateau, et bien on se fait avoir. Les riches, eux, ils survivront à tout changement climatique, et ils laisseront la majorité des peuples se débrouiller dans les difficultés.

D’ailleurs je vous invite à découvrir le communiqué de trois parlementaires français absolument ahurissant sur le grand effondrement. C’est pourquoi je ne reprends pas le discours du catastrophisme. Ces trois députés qui annoncent ce grand effondrement, ils expliquent qu’il n’y a qu’une solution, revenir à un milliard d’être humain sur la planète. Autrement dit, ce qu’ils demandent, c’est une grande guerre, c’est le lien entre le climat et la paix. Et moi, je ne suis pas pour revenir à un milliard d’être humain, je suis pour une vie digne et fraternelle pour tous !
Mais ce qu’ils oublient de dire, c’est que eux, ils s’aménagent de petits manoirs auto-suffisants, un peu comme ces suisses qui se construisent des abris-antiatomiques pour se protéger de la guerre. Non, ce n’est pas ça la solution !

La solution, c’est la solidarité, c’est le changement de société, et c’est ce que les communistes veulent porter dans la bataille pour le climat.

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation