Conseil National du PCF Interevention de André GERIN

, par  communistes , popularité : 9%

Dans le rapport que nous venons d’entendre, rien n’a été dit sur notre responsabilité en tant que Parti communiste et sur la responsabilité de ses dirigeants face à ce résultat catastrophique.

Nous payons très cher l’abandon de l’identité communiste, l’abandon de notre autonomie, des abandons qui viennent de loin. Nous payons très cher ce refus obstiné de présenter Marie-George Buffet comme candidate du Parti communiste français.

Nous devons tirer les enseignements de cette stratégie d’échec, en préparant un congrès extraordinaire, sous l’égide des adhérents, avec comme double objectif :

- d’unir et reconstruire le Parti communiste français
- de changer une direction qui n’a plus de représentativité.

Engageons-nous sans état d’âme pour battre Nicolas Sarkozy le 6 mai prochain.

Corrigeons le tir en présentant dans toutes les circonscriptions des candidats communistes et en affirmant notre identité et notre autonomie. Menons une bataille de rassemblement décisive pour une gauche authentique afin de combattre cette droite reaganisée, cette droite versaillaise. Prenons appui sur cette volonté des milieux populaires qui s’est exprimée dimanche par un vote massif. Portons un projet alternatif au capitalisme.

Nous devons changer de stratégie pour sortir de l’impasse, sortir de la confusion avec les collectifs anti-libéraux, avec ceux qui travaillent à une recomposition politique visant à marginaliser et éliminer le Parti communiste français.

Avec un PCF libre qui retrouve son autonomie, construisons un groupe communiste à l’Assemblée nationale, rassemblons la famille communiste, initions un dispositif exceptionnel de campagne pour les législatives.

Je trouve scandaleux que nous attendions le mercredi 9 mai pour évoquer cette question au Conseil national. Dès maintenant, menons une campagne tambours battants, créons un électrochoc, avec les communistes qui ont mené une belle campagne et qui aujourd’hui se trouvent en souffrance, sont prêts à se réengager pour l’union et la reconstruction du Parti communiste français.

Les communistes attendent un message très fort. Ne loupons pas le coche en nous entêtant sur une orientation qui nous a menés à l’échec. Notre survie passera par la reconquête des classes populaires et du monde du travail, la reconquête de notre identité communiste et de notre autonomie.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation