Des nouvelles de la 14 éme circonscription du Rhône

, par  Marie-Christine Burricand , popularité : 10%

Nous avons informé à plusieurs reprises sur ce site de la situation de la 14éme circonscription du Rhône, notamment lorsque le Parti de gauche faisait pression pour disputer au PCF la candidature, l’accord national ayant finalement validé la légitimité du candidat communiste.

Où en sont les communistes de la circonscription aujourd’hui ?

Début décembre, après avoir informé les comités de section de Vénissieux et Saint-Fons, André Gerin annonçait sa décision de ne pas se représenter en 2012.

Une décision difficile pour lui comme pour les communistes du secteur qui ont fait part de leurs inquiétudes, une décision qui bouscule sans aucun doute le calendrier politique, mais respectable au regard du bilan, de l’âge et de l’engagement du député communiste du Rhône !

La 14 ème a été redécoupée avec le rajout de 17 000 électeurs de Saint-Priest, ville socialiste qui vient s’ajouter à Saint-Fons, Corbas, Feyzin, Solaize et Vénissieux. Pour information, les 7000 autres électeurs de Saint-Priest ont été rajoutés à la 13éme, histoire de garantir une circonscription à la droite. Le charcutage n’a pas de limite !

La bataille pour conserver un député communiste dans le rhône s’annonce donc rude, mais aussi enthousiasmante au regard de l’enjeu et les communistes l’abordent avec la volonté de gagner.

Le comité de section de Vénissieux a proposé à Michèle Picard, Maire de Vénissieux et suppléante d’André Gerin à deux reprises, d’être leur candidate.
Sa réponse est attendue début janvier.
Les communistes présenteront leur candidat(e) et lanceront donc leur campagne dans les prochains jours.

Certains partisans d’une ligne de dilution du PCF pensent sans doute profiter de la non-représentation d’André Gerin pour peser sur la bataille politique dans des sections connues pour leur opposition résolue à la ligne de la direction et leur volonté de faire vivre et renforcer le PCF.

Les communistes de Vénissieux et Saint-Fons n’entendent pas céder sur les valeurs qu’ils défendent depuis plusieurs années tout en travaillant fraternellement avec tous pour gagner. Contenu politique élevé pour un large rassemblement populaire, c’est en quelque sorte leur ligne rouge.

Les batailles de ces derniers mois fournissent déjà le terreau d’une campagne communiste au coeur des préoccupations des citoyens : défense de l’emploi industriel avec Véninov, Arkéma, Bosch ; lutte contre la grande pauvreté, la précarité et l’exclusion avec la bataille pour l’interdiction des saisies et expulsions ;exigence d’une rupture avec le capitalisme pour sortir de la crise en affirmant la nécessité de sortir du carcan de l’euro pour que le peuple retrouve sa souveraineté, nationalisation du secteur bancaire...

André Gerin a annoncé sa volonté de faire vivre une campagne communiste à la présidentielle utile à tous ceux qui ne se satisfont pas du "programme partagé".

Son engagement dans la campagne des législatives sera bien sur déterminant pour gagner en juin 2012 tout en permettant le rajeunissement et le renouvellement !

Nul ne peut douter que la bataille qui s’engage ici aura une portée nationale pour le PCF !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation