La balle est dans le camp du gouvernement. Lettre du député André Gerin

, par  André Gerin , popularité : 6%

Monsieur le Ministre,

Les salariés de Véninov sont au bord de la crise de nerfs.

Aujourd’hui, je vous le dis, la situation est explosive. Je vous ai alerté à plusieurs reprises. Il est temps que l’État et les autorités de la République prennent en main ce dossier industriel.

Il faut empêcher la liquidation pure et simple de cette production « made in France », d’une qualité et d’un savoir-faire exceptionnel.

Je vous propose d’organiser sous votre autorité et sous l’égide du Préfet de Région Rhône-Alpes, dans les jours qui viennent, un plan Orsec pour sauver ses 400 emplois directs ou indirects.

A cette fin, je vous propose la réunion des syndicats patronaux et salariés, des actionnaires du groupe Alkor Vénilia avec les Chambres de commerce, la Région et la Communauté urbaine de Lyon.

Avant que les salariés pètent les plombs

Avant qu’ils ne se révoltent pour empêcher l’irréparable.

Nous n’avons pas le droit de les laisser dans l’attente, dans l’angoisse, soumis au bon vouloir des dirigeants allemands qui les traitent comme des m……, qui jouent au monopoly financier et qui ont un irrespect constant du droit français.

J’espère, monsieur le Ministre, que vous ferez diligence. Ce que le gouvernement a entrepris pour les banques, montrent que nous devons, nous pouvons le faire pour une entreprise référente, performante, compétitive, avec une production unique en France. L’économie française en a besoin.

La balle est dans le camp du gouvernement. Je vous le dis tout net, les salariés vous attendent de pied ferme avant qu’il ne soit trop tard.

Comptant sur votre engagement,

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes salutations les meilleures.

André GERIN

Annonces

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation