Les communistes des quartiers Pyramide et Couloud vous invitent à une rencontre conviviale pour débattre et agir

, par  Marie-Christine Burricand , popularité : 6%

Le samedi 18 juin
(à partir de 16h)
Au stand sur le Belvédère au dessus de l’école Jean Moulin.
Avec discussions, animations, boissons, grillades…

Ainsi que la présence de responsables communistes, associatifs, d’élus… avec la présence de Michèle Picard, Maire de Vénissieux.

Dans le quartier comme au travail, notre vie est de plus en plus difficile. Bon pour les riches, dur pour les pauvres, ce gouvernement veut reprendre au peuple tout ce que nous avons gagné avec les luttes populaires.

La hausse des prix est INSUPORTABLE !

Depuis plusieurs années, les prix de tous les produits de la vie courante augmentent. Le passage à l’Euro en 2002 a été le signal généralisé de la hausse des prix notamment ceux de l’alimentation.
Qui aurait pensé payer une baguette 1€ c’est-à-dire 6.50Frcs ? Tous les coups sont autorisés pour faire payer les salariés, les retraités, les chômeurs, les familles modestes.
Le pétrole augmente, le prix du gaz le suit, la sécheresse fait augmenter la farine, la pluie les légumes, une mauvaise récolte de blé est annoncée et c’est le prix du pain qui augmente immédiatement…
Nous devons dire stop au racket de l’Etat, des compagnies pétrolières. En deux mois la hausse des carburants a été de plus de 5%. Celle du gaz de 20% en un an. L’électricité de 6,4% en un an et elle va encore augmenter dans les mois qui viennent. Devons nous renoncer à nous chauffer ?
Comment s’étonner dans ces conditions que de plus en plus de familles soient endettées pour leurs charges ou leur loyer !
Pourtant, GDF a réalisé un bénéfice de 4,6 milliards d’euros en 2010, 4,7 milliards en 2009, et il va sans doute battre tous les records cette année.
Les compagnies pétrolières engrangent elles aussi des milliards de profits.
-  Total : 10,32 milliards en 2010, plus 32% par rapport à 2009.
-  Exxon Mobil : 23,4 milliards, plus 58%
L’Etat n’est pas en reste, la TIPP (Taxe Intérieur sur les Produits Pétroliers) représente 58% du prix du SP 95, 50% du gazole. En y ajoutant la TVA, les taxes représentent 64,5% du prix du SP95. En un an c’est plus 35 milliards d’euros récoltés par l’Etat.


Les spéculateurs s’attaquent à la nourriture !

Les produits de première nécessité sont devenus des produits spéculatifs pour les marchés financiers. Aucun secteur n’a été épargné par la finance. Ces marchés sont destructeurs, dans les pays du Sud ils sont responsables des famines, des émeutes de la faim. Dans les pays développés, ils réduisent le pouvoir d’achat du plus grand nombre.
Sur le plan national, les centrales d’achat des grandes surfaces achètent à bas prix les produits aux agriculteurs et les revendent avec des marges énormes aux consommateurs. Ces pratiques ont permis en quelques décennies aux propriétaires des grandes surfaces de se placer dans le peloton de tête des grandes fortunes nationales.

L’Union Européenne : outil de régression social !

Le Conseil Européen a adopté, dans une grande discrétion, une modification au mécanisme européen de stabilité et sur le pacte pour l’euro. Ces dispositions imposent une modération salariale, la précarité de l’emploi. Les salariés vont encore payer la note !
Sarkozy, Merkel, suivie par l’ensemble des gouvernements des pays européens, imposent des reculs sociaux importants. La Grèce, l’Irlande, le Portugal, l’Espagne, sont tenus d’appliquer des plans d’austérité drastiques, réduisant les dépenses publiques, les droits des salariés, des retraités, tout cela au nom d’un Euro fort, des exigences des marchés financiers, des agences de notations.


Pour le SMIC à 1600 € !

Face à cette situation, les salaires, les pensions, les indemnités chômages doivent augmenter. Aucun salaire ne doit être inférieur à 1600€ par mois, les pensions de retraites, d’invalidités doivent atteindre 80% du SMIC. Ces augmentations sont nécessaires pour vivre décemment.

Il n’ y a pas de solution dans l’isolement, le chacun pour soi, la violence. C’est en s’organisant ensemble que nous ferons reculer les vautours du capital pour une vie juste et digne !
Ensemble exigeons un gel des prix et une hausse du pouvoir d’achat.
Face au capital, une seule solution ;
l’organisation !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation