OPA sur le PCF

, par  gillesmercier , popularité : 3%

OPA sur le PCF

J Bové a écrit à tous les membres du conseil national du PCF à la veille de leur réunion pour leur signifier qu’au lieu de présenter un candidat à l’élection présidentielle, le PCF serait plus inspiré de le choisir lui. Le PCF se mettrait au service de J Bové qui fait don de sa personne à la noble cause de l’anti-libéralisme.

Le rôle du PCF serait de servir de support logistique à une à une nébuleuse dont le programme est encore construire ! L’avenir est dans la dilution !

Cette OPA est menée de l’intérieur du Parti par le groupe de Braouzec. Elle est rendue possible grâce à la stratégie du PCF. Afin d’éviter la déroute électorale, MG Buffet ne veut pas être la candidate du PCF, elle veut être celle d’un rassemblement qualifié pour l’occasion d’anti-libéral (cela ne mange pas de pain, car l’anti-libéralisme n’a pas de contenu).

Elle a essayé d’imposer sans succès sa candidature à travers des comités qui avaient le défaut de ne représenter qu’eux mêmes. Pourquoi, les partenaires anti-libéraux du PCF auraient ils fait ce cadeau à MG Buffet. Le PCF par opportunisme a fait sien tous les idéaux des associations altermondialistes, elles n’ont fait aucun compromis elles sont restés elles même : anticommunistes.

Avec MG Buffet être communiste c’est rassembler sur aucun contenu, parce qu’affirmer des positions de classe, ce n’est pas rassembler. Le dernier effort à faire, c’est donc au PCF de le faire en s’effaçant. MG Buffet est en incapacité de résoudre la contradiction, car elle ne peut faire avaler au Parti la nécessité de son effacement. C’est au groupe Braouzec, Perreux qu’est dévolu ce rôle. L’opération Bové s’avérant difficile, ils nous sortent Clémentine Autain élue sur la liste PCF au Conseil Municipal de Paris comme vecteur de l’opération "disparition du PCF".

Remarquons que de par sa stratégie d’alliance à tout prix, le PCF a valorisé et s’est entouré de personnalités déterminées à lui faire la peau. Les comités auto proclamés décideront donc le 15 octobre qui représentera "le courant anti-libéral" MG Buffet utilise les dits comités pour imposer sa candidature, Braouzec et ses comparses du rassemblement antilibéral font de même pour l’évincer. Mais tout ceci reste entre amis, pas de débat fond, tout est à fleuret très moucheté.

Si MG Buffet n’arrive pas à s’imposer, elle sera candidate du PCF par défaut et l’opération Bové Autain échouera, sans l’appareil du Parti, ils n’ont aucune chance. MG Buffet candidate par défaut mais pour dire quoi ? Depuis des années, le PCF dit la même chose que ceux qui veulent l’utiliser pour l’évincer. Que de contradictions à résoudre !

Le PCF doit changer de stratégie, s’il veut continuer d’exister, mais le peut il avec tous ses élus qui tiennent plus que tout à une stratégie d’union qui leur permet (jusqu’à quand) de garder leur siège ? Il faut d’abord partir des luttes, les impulser, c’est leur convergence qui au cas par cas déterminera le contenu des accords que le PCF passera avec les autres formations politiques, c’est cette seule stratégie qui liera le Parti au salariat et permettra le développement dans la société d’un mouvement anti-capitaliste.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation