Pour une vie digne Sauvons nos communes ! rencontre des communistes du quartier Pyramide

, par  pamillet , popularité : 4%

Nous refusons la disparition des communes dans une grande métropole.

Nous demandons un référendum comme en 2005 !

Vendredi 5 Février 2010 à 18h

Restaurant de l’école Jean Moulin

Repas de solidarité (soupe de légumes, Chorba, Fromage, fruits)

Débat sur la situation sociale et la réforme avec

- Michèle Picard, maire de Vénissieux
- Marie-Christine Burricand, conseillère générale

- Guy Fischer, vice-président du Sénat, témoignera de l’action des élus communistes au Sénat

Sarkozy, c’est le président des patrons et des financiers !

Aux Minguettes comme ailleurs, nous payons avec nos salaires bloqués et le chômage, les milliards donnés aux banques et grandes entreprises. Les banques ont pourtant déclarés des profits record en 2009, comme les bourses qui ont augmenté de 22%. Les constructeurs automobiles ont touchés des millions, leurs actions ont explosées en 2009 (+100% pour Renault, +80% pour Peugeot), mais ils ont supprimés 30 000 emplois !

les priorités sociales de la commune en cause

Sarkozy ne s’attaque aux financiers qu’à la télé ! Mais derrière ces discours, il défend toujours leur intérêt. Après les services publics privatisés, il veut maintenant leur ouvrir en grand le marché des collectivités locales.

C’est pourquoi il lance une réforme des collectivités locales (communes, départements et régions), pour éloigner les lieux de décision de la proximité, comme dans ces multinationales ou personne ne connait plus le vrai patron. Il pourra ensuite réduire les dépenses publiques, et privatiser ce qui est rentable.

A Vénissieux, c’est la cantine scolaire, la présence d’une assistante maternelle dans chaque classe, l’existence d’un théâtre, du cinéma qui sont menacées, les subventions aux petites associations. Tous les équipements seraient gérés par la métropole ! Finis les conseils de quartier et les priorités sociales !

Actualité Solidarité Haiti


Face au drame qui touche le peuple Haïtien, les grands de ce monde ont des larmes de crocodiles. Ce sont les USA qui ont écrasé les paysans Haïtiens pour vendre leur riz, c’est la France qui a ruiné la première république noire indépendante. Ce sont les deux qui ont imposé le gouvernement fantoche actuel. L’état Haïtien est sous la coupe des grandes puissances depuis des décennies, et l’ancien dictateur Bébé Doc profite à Paris tranquillement de sa fortune volée aux Haïtiens, sans jamais être inquiété !

En Haiti comme aux Minguettes, la pauvreté est une conséquence de la domination des plus riches, ni de la « malédiction », ni de la « crise » !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation