RIFIFI pour circonscriptions législatives Parti de Gauche et PCF

, par  communistes , popularité : 9%

reçu d’un militant lyonnais du Front de Gauche

Législatives dans le Rhône : du RIFIFI lors de l’attribution officieuse des circonscriptions, interne au Front de gauche, entre le Parti de Gauche et le PCF :

1°) Sur les 14 circonscriptions du département, le PCF en a accordé 3 au Parti de Gauche PG, soit 21,4 %, dixit la secrétaire départementale du PCF du Rhône.

Lundi 30 mai, le PG a publié la liste des circonscriptions concernées, et qui semble avoir l’accord de principe du noyau dirigeant parisien du PCF ;

Voir le document concerné, qui a été mis en pièce jointe, à la page 4.
source :
http://www.lepartidegauche.fr/front-de-gauche/actualites-du-front-de-gauche/3838-loffre-du-bureau-national-du-parti-de-gauche-a-ses-partenaires-du-front-de-gauche
et à la fin du point 6 "liste de candidatures" en caractères rouges.

Il s’agit des circonscriptions suivantes :

- la 14ème sur Vénissieux et Saint-Fons, celle du seul député PCF du Rhône, André GERIN, élu depuis de nombreuses années...... ,

- la 11ème sur Givors et communes avoisinantes, celle où le maire PCF de Givors a frôlé la députation en réalisant au second tour 48,6 % des suffrages en 2008 lors de la dernière élection partielle :

s’agirait-il du point de chute pour le parachutage prévu concernant Jean-Luc Mélenchon, qui a obtenu une circonscription gagnable ?

(pour ces deux circonscriptions, voir la carte en cliquant sur
http://www.rhone.gouv.fr/automne_modules_files/standard/public/p197_9fe13b0ed05d85c17c494bfab5f51a51LEGISLATIVESet_cantons_rhone-C.pdf )

- la 3éme de Lyon, dont le député actuel est le PS Jean-Louis Touraine ; pour visualiser cette circonscription, cliquer sur :
http://carto.lyon.fr/elections/Circonscriptions_A4F.pdf et voir en haut à droite.

lirela réponse d’un communiste de Vénissieux

La réalité des objectifs de Mélenchon et du Parti de Gauche apparait de plus en plus clairement. Le communiqué du 30 mai du PG retraçant ses exigences pour un accord du Front de Gauche sont un coup de canon contre les communistes qui va détruire toutes les illusions de ceux qui croyaient avoir affaire à un partenaire cherchant à élargir un rassemble populaire.

Le PG soumet 10 conditions à un accord dont certaines sont déjà connues, comme la candidature de Mélenchon aux présidentielles, mais dont certaines contredisent tous les discours tenus par la direction du PCF aux militants communistes pour les convaincre de renoncer à choisir eux-mêmes leur candidat.

En résumé, le FG n’est plus une alliance, mais une nouvelle force politique fusionnant PCF, PG et GU, présentant ses candidats sous son seul nom FG et globalisant ses finances avec sa propre association de financement.

lire la suite...

Annonces

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation