Samedi 30 Avril, Vénissieux, 9h-20h, des militants d’entreprise, des communistes Wamen, Hoareau, Salem, Herrera, Gastaud, Bleitrach...

, par  communistes , popularité : 9%

La section PCF de Vénissieux et la revue "Unir les communistes" organisent le 30 avril une rencontre avec des militants, intellectuels et responsables autour du communisme.

Rien ne peut être préservé dans le capitalisme mondialisé. Violence des crimes de masse et des guerres, destruction des services publics, du droit du travail, aggravation continue des inégalités, des précarités, des migrations forcées, montée en puissance des extrême-droites...tout pousse à se résoudre à la concurrence généralisée, bloque toute issue progressiste, conforte la victoire de la classe dominante annoncée par le milliardaire Waren Buffet (« La lutte de classe existe, c’est la mienne, celle des riches, qui la mène, et nous sommes en train de gagner »).

En face, la gauche est dans une impasse : le PS est à droite, le Front de Gauche un échec, et les primaires annoncées nous enferment encore dans la présidentialisation !

- Le peuple est face à la dureté de la guerre de classe, « les hommes sont forcés enfin d’envisager leurs conditions d’existence et leurs rapports réciproques avec des yeux désabusés » (Marx)
- Les militants sont face à la violence d’un régime qui défait toute illusion de "dialogue social".
- Nous faisons tous face au lourd bilan de l’union de la gauche et de ses promesses électorales, au constat d’un PS porteur d’un gouvernement de droite jouant avec l’extrême-droite, aux échecs d’une gauche radicale politicienne prolongeant le modèle électoraliste d’union de la gauche.
- les communistes font face aux échecs des stratégies élecrorales de la direction du PCF qui s’enferme dans le piège des primaires

La force du Front National vient d’abord de cette impasse à gauche, de l’absence d’un projet progressiste, dont la question communiste est au cœur.
La gauche n’existe pas sans un grand parti communiste !

La rencontre du 30 avril discutera de ces trois questions :
- comment mener les luttes de classes face à la répression, construire l’unité dans l’action ?
- comment reconstruire une perspective politique progressiste qui rompe avec l’union de la gauche et invente de nouvelles formes de rassemblement populaire ?
- comment avancer, dans et hors du PCF, dans de réels progrès d’organisations, de mise en réseaux des bases militantes, comment unir les communistes ?
- Matin : Luttes sociales : avec des dirigeants syndicaux d’entreprises, (Goodyear, Air France, Fralib...) avec Michael Wamen, Charles Hoareau..
- Midi : rencontre d’entreprises de la région (Bosch, Rio Tinto, Total, Volvo Truck...).
- Après-midi : le communisme, urgence politique dans la crise, perspective historique, idéal à reconstruire avec Jean Salem, Danielle Bleitrach, Remy Herrera, Georges Gastaud.
- 18h "Merci Patron" suivi d’un débat avec François Ruffin (cinéma G.Philipe).

30 Avril 2015, de 9h à 17h00

Salle Joliot-Curie, Boulevard Joliot-Curie, Vénissieux
Station de tram T4 Joliot-Curie

30 Avril 2015, de 18h à 20h30

Cinéma Gérard Philipe, 12, avenue Jean Cagne, Vénissieux
Station de tram T4 Division Leclerc

Annonces

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation