VENINOV : Rencontre avec le Ministre Montebourg MErcredi 6 février en mairie de Vénissieux...

, par  pamillet , popularité : 9%

Madame, Monsieur,

A l’occasion de la Venue du Ministre Montebourg en région lyonnaise et avec Michèle PICARD, maire de Vénissieux, un responsable de l’union départementale CGT, un responsable de l’union locale CGT et de l’expert du comité d’entreprise de VENINOV, une lettre a été remise au ministre du redressement productif à propos de l’entreprise VENINOV.

Un échange d’une dizaine de minutes a eu lieu pour obtenir une rencontre de travail avec l’engagement du gouvernement afin de tout faire pour garder cette production made in France.

Avec la réunion programmée le 6 février 2013 à l’Hôtel de Ville de Vénissieux qui rassemblera l’ensemble du comité de soutien, raison de plus pour faire encore monter la mobilisation et qu’elle devienne plus forte encore.

Cordialement

André GERIN

Monsieur le Ministre,

Ayant eu connaissance de votre présence dans la région Rhône-Alpes ce jour, c’est au nom du comité de soutien* de l’entreprise VENINOV que je vous demande d’organiser, de toute urgence, une réunion de travail pour que, sous votre autorité, nous envisagions toutes les actions nécessaires afin de maintenir la production de la toile cirée et préserver le label français « VENILIA – VENINOV » dans l’esprit du patriotisme industriel.

VENILIA VENINOV est une production made in France menacée de disparition suite à l’action de plusieurs prédateurs : un fonds de pensions et un faux repreneur, qui n’ont eu qu’un seul but, celui de voler cette marque prestigieuse.

Depuis deux ans et avec le Préfet de région Jean-François Carenco. nous avons engagé des actions pour sauver ce site industriel.

Aujourd’hui, une nouvelle étape est cruciale. Nous souhaitons l’engagement volontariste des pouvoirs publics et du gouvernement. Il est impératif que cette production redémarre, que l’on cherche un nouveau repreneur afin de répondre au marché où la demande existe toujours.

Reconquérir et retrouver ces produits d’une qualité unique sur le marché européen, résultat des métiers et des savoirs-faire des salariés, est une nécessite. Il ne faut pas perdre cette production de référence européenne, c’est de notre responsabilité collective, pour empêcher de nouveaux gâchis économiques. Il y va de la crédibilité de la politique économique du gouvernement Ayrault.

En souhaitant que vous répondiez favorablement à cette demande,

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes salutations les meilleures.

André GERIN

* les salariés en lutte, Mme Michèle Picard maire de Vénissieux, la Ville de Vénissieux, la CGT, Guy Fischer Sénateur, Marie-Christine Burricand et Christian Falconnet Conseillers généraux… Ce sont plus de 1000 personnes qui sont engagées dans le comité de soutien.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation