Vers un large rassemblement populaire contre l’Euro-Métropole Luni 15 Juillet, à 18h, Foyer Marcel Sembat, Vénissieux

, par  pamillet , popularité : 3%

Le rassemblement devant la préfecture a réuni hier soir 50 personnes, principalement du PCF, du PG et du Front de Gauche. Une délégation a été reçue par Mme David a qui ont été remis 1000 signatures provenant de tout le département.

Une rencontre des signataires est proposée lundi 15 Juillet à 18h, foyer Marcel Sembat à Vénissieux.

JPEG

La délégation était constituée de Guy Fischer, sénateur, Michèle Picard, maire de Vénissieux, Marie-France Vieux-Marcaud, présidente de l’ADECR, Danielle LEBAIL, conseillère régionale et Marie-Christine Burricand, conseillère générale.

JPEG

Danielle Lebail a fait un compte-rendu rapide de l’entretien, confirmant que derrière le consensus de façade, les négociations sont difficiles dans les coulisses, car cette "double peine" de l’eurométropole de la concurrence pour les uns et d’un département croupion pour les autres est le résultat d’un bouleversement dont les services mesurent chaque jour la complexité...

L’information principale issue de cet entretien est le constat que le département réduit du Rhône serait trop pauvre pour assurer ses compétences... Il faudrait donc inventer une "péréquation budgétaire" de la métropole vers le département !

Autrement dit, le vicomte de la nouvelle métropole de Lyon pourrait faire la charité aux zones rurales qu’il a rejeté hors de sa principauté ! Bien entendu, personne n’a encore évalué les conséquences sur la fiscalité aussi bien dans la métropole que dans le reste du département, mais on peut parier que les experts vont nous démontrer que si les dépenses publiques doivent baisser, si les services publics doivent être rationalisés, les impôts des ménages doivent eux être augmentés !

Le gouvernement Sarkozy avait inventé cette notion de péréquation "horizontale. C’était le rôle historique de l’état de redistribuer l’argent des impôts selon des choix politiques, notamment d’aménagement du territoire et de solidarité. Mais pour tous ces grands dirigeants de la concurrence libre et non faussée, l’état ne doit plus s’occuper de tout, en fait ne soit plus s’occuper de solidarité, et donc commence à remettre en cause son rôle historique de redistribution. Sarkozy avait donc inventé une péréquation horizontale, imposant des règles de transfert entre collectivités...

La réforme de l’acte III se révèle une nouvelle fois le prolongement de la réforme Sarkozy ! On comprend pourquoi ni Collomb ni Hollande n’ont évoqué la remise en cause de cette réforme !

Chacun mesure qu’il faudra un rassemblement très large pour faire vaciller ce projet de loi. Les dirigeants du PS, des verts et de la droite sont si sûr d’eux qu’ils commencent déjà à mettre en œuvre cette loi qui n’est pas votée... Collomb a déja fait déménager des services pour installer l’équipe de la future métropole, des projets, notamment financés par le département, sont reportés, les restructurations de services avec réduction de postes ont commencé !

Pourtant, partout des agents, des habitants, des élus s’inquiètent et interrogent. Les signataires de la pétition sont d’ailleurs d’une grande diversité géographique et d’activités, militants associatifs, syndicaux et politiques réunis. Comme le dira Guy Fischer, partout dans le département, des maires de toutes couleurs politiques s’inquiètent.

Ce rassemblement était une première étape de la mobilisation pour obtenir un vrai début public et un référendum pour que les citoyens puissent s’exprimer. La signature de la pétition continue, des initiatives sont déjà prévues... Il faut poursuivre le travail de contact et d’explications pour organiser dès la rentrée le rassemblement le plus large possible, à la hauteur du défi.

Michèle Picard a d’ors et déjà invité tous les signataires a une rencontre à Vénissieux le lundi 15 juillet à 18h, foyer Marcel Sembat (près du métro Parilly)

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017