l’heure de la reconstruction d’une gauche de combat Déclaration de Michèle Picard, maire PCF de Vénissieux

, par  pamillet , popularité : 7%

Indécis, désorientés, résignés, jamais les Français n’ont montré autant de doutes, voire de défiance, au cours d’une campagne présidentielle. Le climat délétère et pollué qui règne depuis des mois a parasité et occulté le débat de fond que les électeurs étaient en droit d’attendre. Il a alimenté la confusion, les amalgames et contribué également au ras-le-bol d’une partie des Français, qui se réfugient, élection après élection, dans l’abstention et le rejet des partis politiques.

Des problèmes de fond et des choix cruciaux ne manquaient pourtant pas. Comment mettre fin aux politiques d’austérité que l’Europe libérale et le précédent gouvernement ont imposé au peuple français et aux collectivités territoriales ? Comment relancer l’emploi, lutter contre la précarité grandissante et redonner du pouvoir d’achat à l’ensemble des salariés ? C’est à ces questions concrètes, auxquelles on peut ajouter l’accès à la santé, au logement, à l’éducation de nos enfants, que les Français attendent des réponses fermes et porteuses d’espoir. Ils ne croient plus aux promesses, mais veulent des actes et des mesures à la hauteur de l’urgence sociale actuelle.

La campagne présidentielle ne leur en a malheureusement pas fourni l’occasion.

A Vénissieux, Jean-Luc Mélenchon arrive largement en tête. Les électeurs ont ainsi clairement exprimé leur choix d’une gauche qui porte les exigences d’une société plus juste. Il est également à noter, que, contrairement au niveau national, le FN ne progresse pas sur la ville.

Lors du second tour, les Français auront le choix entre la politique xénophobe, discriminatoire et réactionnaire de Marine Le Pen et du Front National d’un côté, une politique inqualifiable et inimaginable, et le libéralisme d’Emmanuel Macron, à la solde de l’Europe et de la finance, de l’autre. Les Français, le monde du travail et tous les progressistes vont donc devoir se rassembler et se battre pour défendre les acquis sociaux et construire un nouveau pacte social, solidaire et juste. Dans ce cadre de luttes à venir, l’heure de la reconstruction d’une gauche de combat, une gauche authentique, fière de ses valeurs et de son histoire, a plus que jamais sonné.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation