redonner une dignité au peuple Intervention de Michèle Picard

, par  Michèle Picard , popularité : 4%

La victoire de la gauche aux régionales doit nous ouvrir de nouveaux horizons, de nouvelles perspectives. Elle est une étape importante dans le processus de renouveau et de reconstruction des forces progressistes.

Le vote-sanction contre la politique libérale et liberticide de Nicolas Sarkozy, qui détruit les services publics et la République, ce vote-sanction est confirmé. Les Français ont dit stop à cette véritable saignée ! Ils ont dit stop à la liquidation de nos acquis ! Ils ont dit stop à l’imposture du gouvernement et à la politique d’austérité que François Fillon leur fait subir. Les Français ont dit stop à cette droite arrogante, cynique et suffisante, qui les méprise.

Les Français veulent, ils l’ont dit clairement, que les Régions soient des pôles de résistance à la politique de Nicolas Sarkozy. Le vote-sanction s’est transformé en débâcle pour l’UMP et cette débâcle doit nous servir de rampe de lancement pour un 3ème tour social de grande ampleur, clé de voûte pour l’avenir.
Il faut changer la donne, changer de société, ouvrir des possibles dans l’esprit de nos concitoyens. Ce soir, il nous faut créer les conditions d’un vaste mouvement populaire pour redonner de l’espoir à celles et ceux qui encaissent les coups, à celles et ceux qui n’en peuvent plus et qui se réfugient dans la résignation. Dans les quartiers populaires, dans les entreprises, auprès des ouvriers, des cadres, des fonctionnaires, des ingénieurs, fédérons les énergies pour mettre fin à cette politique cynique et dramatique, à cette politique du Monopoly orchestrée par les « grands » de la finance et les apôtres du capitalisme.

Mais ce soir, comme la semaine dernière, l’abstention a de nouveau battu des records par rapport aux régionales de 2004. Le défi est immense pour tous les partis de gauche. C’est fier de nos valeurs de progrès et de justice sociale, de notre héritage, que nous pourrons faire revenir les électeurs dans les urnes.

Oui, le défi est immense car il s’agit de redonner une dignité au peuple, lui redonner l’envie de s’impliquer pour construire une autre société. Que personne ne se trompe : l’inflation abstentionniste et les scores du FN, avec ses idées de repli et de haine, rongent les idéaux républicains et affaiblissent notre pays, celui de la fraternité, celui des services publics et de la solidarité.

Oui, il y a péril en la demeure et cette demeure, c’est notre maison commune : la République ! C’est elle qui est attaquée et c’est elle que nous devons défendre avec force, avec générosité, avec l’originalité de nos idées.

C’est à cette question que tous les partis, PS, PC et tous les autres, sont confrontés ce soir. Nous ne regagnerons du terrain et de la crédibilité auprès des classes populaires qu’en renouant avec nos propres valeurs, de Jaurès à Jules Guesde. L’authenticité de nos combats du 20ème siècle aura une résonance au 21ème, n’en doutons pas ! Ce soir, nous fêtons une victoire sans triomphalisme.

Les Français n’attendent qu’une chose : que l’on retrouve notre fibre sociale, notre proximité avec le peuple et ses difficultés, ses attentes, ses espoirs. Soyons fiers de nos racines, levons la tête et engageons la lutte face aux puissances de l’argent ! En reconstruisant l’espoir, nous construirons alors une autre société, une autre France !

Je vous remercie.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation