un train chinois à Vénissieux pour la paix et la coopération, il faut choisir le service public !

, par  pamillet , popularité : 9%

On apprend dans le Progrès qu’un train chinois arrivera à Vénissieux ce jeudi 21 avril...

Ce jeudi à 8 heures, le train provenant de Wuhan (Chine) achèvera son parcours de près de 11 300 km en gare de Vénissieux. Parti le 6 avril dernier devant les caméras des télévisions chinoises et le regard admiratif des élus de la grande métropole chinoise, ce train sera probablement aussi bien accueilli.

Nous nous félicitons du projet de route de la soie développé par la Chine tout en alertant sur le choix de faire appel à un train privé sur le parcours en France. Mais nous ne savons pas si la société chinoise WAE (Wuhan Asia Europe Logistics) qui organise ce convoi a pris contact ou pas avec la SNCF et quelle a été alors la réponse de la SNCF !

JPEG - 28.7 ko
la route de la soie

Depuis des années, c’est un véritable démontage du fret ferroviaire qui est organisé en France et qui conduit certains maires concernés par le contournement ferroviaire de Lyon, le CFAL, a dire "le fret c’est dépassé !". Et pendant ce temps là, ce sont des camions par milliers qui s’entassent sur nos routes...

Donc, les investissements chinois pour développer cette route de la soie sont une très bonne chose
- parce que cela contribue au développement du fret ferroviaire dans les échanges mondiaux
- parce que c’est une réponse de coopération dont un des tracés pourrait passer par ce moyen-orient marqué par les guerres.

Il semble que les élus chinois avaient organisé une cérémonie pour le départ de ce train, alors que nous ne savons pas ce qui est prévu par la métropole ou l’état du coté Français. Il est vrai qu’il faudrait révéler que la France n’a pas cherché à valoriser son entreprise publique de fret ferroviaire dans une relation avec la Chine... En tout cas, la ville de Vénissieux n’est pas informé d’une éventuelle réception du train

Pour les communistes de Vénissieux, c’est l’occasion d’interpeller le secrétaire d’état au transport, Alain Vidalies sur le rôle de la France dans ce projet de coopération avec la Chine pour la route de la soie, le président de la SNCF et le président de la métropole sur le devenir des accès routiers à Naviland Cargo, vieux sujet d’aménagement porté par les habitants et la ville depuis des années..

Et nous pensons que le service public est la bonne contribution de la France ! Ce serait l’occasion de réouvrir enfin le dossier du fret ferroviaire !

Voir en ligne : sur le progrès

Annonces

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation