Journal Fiers d’être communistes nr 6 (février 2009)

, par  communistes , popularité : 6%

edito

Le 29 janvier 2009 et ses 2,5 millions de manifestants marquent une rupture dans le quinquennat Sarkozy. Face à la plus grave crise mondiale du capitalisme depuis 1929, le peuple a exprimé fortement son refus de payer pour les riches et les spéculateurs.

Le rassemblement du 29 janvier est porteur de l’intérêt général du pays : défense de l’industrie, du droit du travail, de la protection sociale, des services publics, de l’école... En mettant au centre de leurs revendications les salaires, les manifestants du 29 janvier s’en prennent directement au capitalisme.

Une nouvelle journée nationale est prévue le 19 mars. Amplifions le rassemblement et donnons-lui la force de faire reculer le patronat, Sarkozy et son gouvernement.

Ces derniers, non contents de faire payer la crise au peuple, veulent en profiter pour aggraver l’exploitation et le racket des richesses du pays vers le capital.

La crise devient prétexte à délocalisations, fermetures d’entreprises et licenciements supplémentaires. Les acquis sociaux sont remis en cause, les services publics facteurs d’égalité sont affaiblis et démantelés afin que les multinationales puissent s’emparer de ces secteurs d’activité.

Avec la suppression de la taxe professionnelle, ce sont 28 milliards de cadeaux aux patrons qui sont directement soustraits à l’action publique en faveur des populations...

la suite sur le site et dans le journal


politique

DE QUELLE CRISE PARLE-T-ON ?
Cet automne, la crise financière était dans toutes les bouches, et pour cause ! L’ampleur d’une telle crise interroge notre avenir, celui de nos proches, de nos enfants, celui du pays, de la planète. Et pourtant, depuis le temps que les capitalistes et leurs représentants au gouvernement nous serrent la ceinture, la valse des milliards qui étaient introuvables pour la santé, les retraites, les salaires, les collectivités étranglées et j’en passe, a été orchestrée sous nos yeux, presque irréelle. Ainsi donc, il y aurait les moyens pour les banques et les financiers, ces capitalistes en cols blancs, escrocs des temps modernes, et il n’y en aurait pas pour satisfaire les besoins de la population, des travailleurs, des retraités et des chômeurs ?
Table des matières

* Un hold-up à grande échelle
* Un système obscène

Un hold-up à grande échelle

Selon la Commission européenne, la part des salaires dans le produit intérieur brut (chiffre qui traduit les richesses produites par un pays) a chuté de 9,3 % en France entre 1983 et 2006...

la suite sur le site et dans le journal

Erreur de casting ?
C’est avec stupeur que l’on a pu lire le discours
du groupe des élus du PCF prononcé
au conseil municipal de Lyon !
S’agit-il d’une erreur ou d’une volonté
politique ? Il semble bien que la deuxième
réponse soit la bonne… "Notre ville
est en première ligne de défense des
intérêts de ses habitants". On se demande
toujours quand, qui et où ? "Nos
choix budgétaires tentent d’aller à l’encontre
de cette politique étriquée et dramatique
du gouvernement, et répondre
aux besoins de nos concitoyens avec
l’implication effective de tous les habitants
dans les structures de participation
citoyenne".

la suite sur le site et dans le journal


luttes

ÇA RÉSISTE À LA VALLO

Collomb mène la chasse aux milieux populaires

A flanc de colline, dominant Vaise et le 9ème arrondissement, 3 bâtiments se dressent au milieu d’un très grand espace vert : la Vallonnière. Les derniers étages ont une vue magnifique sur l’ouest lyonnais. S’agirait-il de la dernière résidence à la mode ? Tout faux : ces 3 bâtiments font partie des HLM de Lyon. Ils ont été construits avec le "1% logement" entre 1962 et 64 pour les travailleurs de l’ex-Rhône Poulenc et autres usines de ce quartier très populaire, à une époque où le métro et le tunnel n’existaient pas encore. Aucun bourgeois n’aurait voulu habiter ce secteur. Aujourd’hui, l’industrie textile a été fermée et délocalisée et a fait place à des activités tertiaires amenant des couches sociales au vote moins risqué. Les maires qui se sont succédés, Noir, Barre et le "royaliste" Collomb, ont pris la précaution de bien neutraliser le quartier en écartant les milieux populaires. La dernière opération spectaculaire en date est la destruction des HLM de La Duchère, quartier situé sur un autre flanc de la colline et désormais remplacé par des logements dont le prix au m2 est prohibitif pour les petites retraites, les smicards et autres rmistes...

la suite sur le site et dans le journal


International

Pourquoi Gaza ?

Avec plus de 1300 morts dont 410 enfants et plus de 5300 blessés, l’opération "Plomb durci" menée par l’Etat d’Israël ne peut qu’amener toute personne sensée, à condamner fermement cet acte de barbarie et à demander qu’il soit jugé comme un crime de guerre, crime contre l’humanité. La zone la plus peuplée au monde, notamment par des enfants, a été bombardée par des armes interdites, terriblement efficaces, comme le phosphore blanc ou encore les bombes à fragmentation à haute densité en particules métalliques. Les dirigeants d’Israël devront un jour ou l’autre le payer devant un tribunal. Toutefois, si l’on se retourne sur le passé, et les capitalistes savent, pour la falsifier très souvent, que l’Histoire est un lieu d’affrontement idéologique intense, cela fait une soixantaine d’années qu’Israël mène une guerre sans répit contre le peuple palestinien. Basé sur un prétexte fanatique, le sionisme, l’Etat d’Israël, tête de pont de l’impérialisme US, est chargé de mettre en place l’ordre capitaliste dans cette partie du monde.

la suite sur le site et dans le journal

Résistance palestinienne. La lucidité contre le ni - ni

A Gaza comme ailleurs, la résistance palestinienne est diverse. Avec le
Hamas, combattent aussi des forces laïques et communistes représentées
par le FDLP, le FPLP et le PPP (parti du peuple palestinien). Mais il est
incontestable que pour les palestiniens, majoritairement laïques, le
Hamas incarne la résistance qui est pour eux le fait le plus important.
Pourtant, pour les médias et l’idéologie dominante, ce seraient des terroristes,
intégristes et fanatiques, beaucoup plus dangereux que les colonialistes
israéliens dont certains appellent pourtant à l’extermination. Or le Hamas a
été démocratiquement élu (42% des voix) et c’est le blocus international,
notamment européen, l’attitude de collaboration de l’Autorité Palestinienne avec Israël qui a provoqué l’isolement de Gaza et conduit à des affrontements dont le Hamas est sorti vainqueur

Les limites d’Obama

Quelques jours après l’investiture d’Obama, notre camarade Fidel Castro l’interpellait sur les prérogatives que ce sont arrogés les Etats-Unis sur le reste du monde et les pays en voie de développement, avec notamment le pillage des ressources, l’assassinat d’adversaires politiques, l’aide aux politiques de terreur ou encore l’introduction de virus et de bactéries vecteurs de maladies et d’épidémies dans certains pays. Le camarade Fidel l’interrogeait sur la possibilité de mettre fin à tous ces privilèges de l’horreur, ainsi qu’au blocus économique de Cuba qui dure depuis presque 50 ans.

Il a eu une réponse presque immédiate du chef de cabinet de la Maison Blanche : « Je crois que moins on parle de Cuba, et mieux c’est ». Et Fidel de conclure : « Ainsi, plus tôt qu’on ne le pensait, la politique d’Obama a perdu sa virginité ».


télécharger le journal en format pdf.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Sur le Web Tous les sites

Navigation