L’actualité du socialisme : Solidarité avec les communistes de la république populaire de Donetsk

, par  communistes , popularité : 64%

La lettre des communistes de Donetsk aux communistes de Vénissieux

La République Populaire de Donetsk, inspirée par la Grande révolution d’Octobre, a pour but le socialisme

A l’occasion du Centenaire d’Octobre, les communistes de Donetsk envoient un message à leurs camarades français

Chers camarades ! Chers amis !

Il y a 100 ans, les salves de l’Aurore ont annoncé au monde entier le début d’une nouvelle époque dans l’évolution de l’humanité. Et les feux puissants du vaisseau, symbole de la Révolution, ont éclairé la voie que suit le monde vers son avenir de justice. Le premier but sur cette voie est le socialisme. Les travailleurs sont devenus les maîtres de leur Patrie. D’une force de travail privée de droits ils sont devenus les créateurs d’un monde nouveau. Le pays des soviets a montré par son exemple que si le développement est fondé sur les valeurs de la justice, de l’égalité et de la fraternité, les résultats étonneront la planète entière.

Mais la construction pacifique dans notre pays a été interrompue par la Guerre civile, la terreur blanche et l’intervention de 14 pays de l’Entente. Cependant, ils n’ont pas réussi à briser la Grande révolution. Le mot d’ordre « Bas les pattes de la Russie » a acquis un caractère de masse dans de nombreux pays du monde.

La solidarité des travailleurs du monde avec la révolution russe a été une illustration vivante de la force de l’internationalisme prolétarien. Ce fut un mouvement éveillant l’espoir chez les masses populaires de nombreux pays du monde. Tous ont compris les objectifs des bolcheviks, des peuples de Russie s’engageant sur la voie du socialisme. La justice sociale, la paix aux peuples, le travailleur devient le maître de son pays et de son destin. Le monde entier doit défendre ces valeurs.

Et c’est justement pour ces valeurs que s’est soulevé le peuple du Donbass en 2014. Les communistes de DNR [République populaire de Donetsk], les autres forces patriotiques de gauche proposent aux citoyens de la République de définir plus fermement et dès aujourd’hui leur position sur les buts de notre lutte. La construction des bases de la société socialiste donne à nos compatriotes une orientation dans la lutte, et un espoir que notre lutte rencontrera le soutien des travailleurs des autres pays. Nous ne sommes pas seuls dans notre volonté de nous battre pour la justice sociale, pour une voie socialiste de développement. Nous luttons aux côtés des partis communistes et ouvriers du monde entier. Et dans leurs rangs, nous sommes sûrs de trouver les militants communistes et ouvriers de France.
Au cours de la célébration du centième anniversaire du Grand Octobre à Saint-Pétersbourg et Moscou les représentants de plus de 130 pays du monde ont souligné leur volonté de suivre une voie socialiste. Parmi eux il y avait aussi des communistes venus de la République populaire de Donetsk. Il n’y a pas longtemps, la jeunesse du monde a également exprimé ses aspirations antiimpérialistes et socialistes au Festival mondial de la jeunesse et des étudiants à Sotchi.

Nous, les gens du Donbass, nous sommes avec cette partie de l’humanité progressiste. Et c’est pourquoi de plus en plus fort s’élèvent des voix venues d’Europe et d’Asie, d’Amérique latine et d’Afrique : Donbass, nous sommes avec toi ! Non au national-fascisme sur les terres du Donbass et de l’Ukraine ! Impérialistes de tout poil, bas les pattes des Républiques populaires du Donbass !

C’est pourquoi nous appelons toutes les forces progressistes de France à venir en aide au peuple du Donbass dans sa lutte pour des transformations socialistes. De venir en aide comme vos prédécesseurs il y a cent ans exprimant leur solidarité de classe avec la jeune République soviétique.

Il y a un peu plus de trois ans, le Donbass, pays de mineurs et de métallurgistes, pays multinational riche de cultures et traditions différentes, pays lié par de nombreux liens spirituels, historiques et familiaux avec la Russie et son peuple, s’est soulevé contre les oligarques locaux, contre le national-fascisme ukrainien, contre les impérialistes et les mondialistes. Le peuple du Donbass a choisi la voie de la justice sociale, de l’amitié entre les peuples, de la paix et de la coopération mutuellement avantageuse avec tous les pays, et avec la Russie en particulier. Les citoyens de ce nouvel Etat, la République populaire de Donetsk ont choisi à nouveau le chemin tracé par leurs arrière-grand-pères et leurs grands-pères il y a cent ans au moment de la révolution socialiste d’Octobre 1917 et réaffirmé par leurs grands-pères et leurs pères lors de la Victoire de 1945 !

Le parti communiste de DNR à tous ses congrès et plenums, dans la vie quotidienne de ses organisations à tous niveaux suit fidèlement les buts proclamés dans la Proclamation de Souveraineté de la République populaire de Donetsk.

Les communistes de DNR s’inspirent de l’expérience accumulée par les autres partis communistes frères, en particuliers ceux de Russie et d’Ukraine.

Ils renforcent également leur coopération avec leurs compagnons de combat en Europe, en Asie et en Amérique latine. Le PCDNR entretient des relations avec plus de 30 partis et organisations du monde entier. Ces liens permettent aux autres pays du monde de connaître la vérité sur les événements au Donbass, de renforcer la compréhension mutuelle et de préparer les conditions pour la reconnaissance future de notre Etat. Au nom des communistes de la république populaire de Donetsk, je transmets à nos amis et camarades de combat français tous mes vœux à l’occasion du centenaire de la Grande révolution socialiste d’Octobre, je leur souhaite de renforcer leur unité, leur solidarité prolétarienne et leur entraide pour la réalisation des buts qu’ils se sont fixés.

Au printemps 2014, au cours de la préparation du Référendum d’autodétermination, l’écrasante majorité des habitants de la région de Donetsk, définissant les buts de leur mouvement de protestation contre le coup d’Etat en Ukraine, plaçaient au premier rang la volonté de construire un Etat souverain sur des principes socialistes. Et encore aujourd’hui, d’après les sondages, les citoyens de DNR souhaitent vivre dans une société où la valeur fondamentale sera la justice sociale…

Je tiens à souligner que la prise de conscience du peuple, ses mouvements de protestation, sa lutte politique puis armée pour défendre ses idéaux, tout cela s’est déroulé dans le contexte des contradictions internes à la société ukrainienne et de l’ingérence grossière des émissaires occidentaux, avant tout américains.

En dépit des assertions de la propagande ukrainienne et occidentale sur une soi-disant agression russe au Donbass, sur « la main de la Russie », nous communistes de DNR pouvons affirmer en toute connaissance de cause, en tant qua participants directs et organisateurs parmi d’autres des mouvements de protestation, que le Donbass souverain, c’est le vœu le plus cher de ses habitants, c’est la conscience acquise après des décennies de souffrances qu’il est impossible de continuer ainsi. Notre avenir ne dépend que de nous et nous sommes prêts à nous battre pour le défendre.

La politique antipopulaire des présidents Kravtchouk, Koutchma, Youchtchenko, Ianoukovitch, Porochenko a conduit à une hausse sans précédent de l’inégalité sociale dans la société ukrainienne et placé les travailleurs au bord de la survie biologique. D’après les démographes, depuis l’indépendance de l’Ukraine la population est passée de 52,2 millions à 30 millions.

Selon nous, la République populaire est un Etat où peuvent vivre confortablement et s’épanouir tous les citoyens, et qui connaît un accroissement régulier de sa population. Nous voulons et faisons tout pour que nos citoyens et ceux du monde entier se sentent bien chez nous.

Nous devons absolument créer de bonnes conditions de vie en DNR, meilleures qu’en Ukraine. Les Ukrainiens doivent voir que ceux qui ont choisi la voie de la Russie ont un meilleur avenir. Nous serons toujours avec la Russie dans les heures difficiles comme dans la prospérité. Nous sommes liés par un destin historique commun avec la Russie et avec tous les pays qui aspirent à se réunir dans une Union renouvelée !
Les communistes de DNR sont convaincus qu’en tant qu’avant-garde de la lutte pour le socialisme, aux côtés du peuple de la République, nous remplirons notre mission historique. L’exemple de notre République populaire marchant sur la voie de la construction des bases du socialisme sera un exemple contagieux pour les travailleurs d’Ukraine.

En même temps, nous les communistes de la République populaire, nous appelons les travailleurs d’Ukraine à faire preuve de conscience de classe. Qu’ont donné les oligarques aux travailleurs au travers de la politique nationaliste qu’ils ont imposée : la guerre, la mort pour servir les intérêts oligarchiques, l’appauvrissement, la hausse des tarifs, les conflits et disputes dans les familles, le manque de sécurité et l’absence de perspectives. Nous vous appelons à lutter ensemble. Car nos ennemis de classe sont les oligarques locaux et les impérialistes de tous poils. Les ouvriers, les travailleurs du Donbass et d’Ukraine n’ont rien qui les sépare. Nous avons eu une histoire commune, à la fois tragique et glorieuse. Mais quand nous avons fixé ensemble des buts et nous sommes battus pour les atteindre par notre travail et nos combats, nous avons été capables de créer une vie heureuse.

Mais aujourd’hui, dans une perspective immédiate, les communistes de la république populaire se sont donné pour tâches principales de :
- contribuer à repousser la menace extérieure en renforçant la cohésion des défenseurs de la Patrie et en développant la compréhension mutuelle entre les peuples sur la nécessité de cesser les opérations militaires.
- réduire au minimum les menaces intérieures (lutte contre les collabos, les espions, les bandits, les spéculateurs).
- créer les éléments d’un système politique pour un Etat développé, adopter la Loi « sur les partis politiques » et « sur les associations », développer une société civile.
- mener à bien un projet d’éducation de citoyens actifs de DNR (par le système éducatif, le soutien aux organisations de jeunesse, à la culture, la science, les arts, le sport).
- garantir une vie digne et un libre développement de l’individu (par la médecine gratuite, l’aide aux familles, aux personnes âgées, les garanties sociales).
- renforcer les liens entre les partis frères, entre les entreprises de DNR et les pays étrangers.

Renforcer et développer l’unité de classe, la solidarité dans le combat contre le capitalisme, maintenir le cap, la construction d’une société socialiste, voilà les buts et les tâches qu’a posé devant nous communistes la Grande Révolution d’Octobre il y a 100 ans, c’est à cela que nous sommes attelés aujourd’hui.

Nous avons pour nous la vérité. Pour nous la logique implacable de l’histoire, la force des idées du marxisme-léninisme. Le Centenaire de la révolution, ce n’est pas une fête du passé, mais de l’avenir.

Bonne fête à vous, chers camarades français !
Vive le Grand Octobre !
Vive le socialisme !
Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Boris Litvinov, premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de la République populaire de Donetsk
Traduction Marianne Dunlop

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation