Lancement de la campagne électorale des cantonales Guy Fischer, vice-président du Sénat, soutien de la candidature de Roland Lebouhart

, par  Guy Fischer , popularité : 6%

C’est avec plaisir et conviction que j’ai accepté de soutenir la candidature de Roland LEBOUHART lors de la prochaine élection cantonale du canton de SAINT-FONS des 20 et 27 mars 2011.

Cette candidature est la seule qui garantisse la construction d’une véritable alternative politique pour qu’enfin les Françaises et les Français vivent mieux un quotidien qui réponde à leurs attentes.

L’occasion est unique de faire basculer le Département à gauche.

Lancement de la campagne électorale des cantonales
des 20 et 27 mars 2011
Roland LEBOUHART, candidat communiste
Canton de SAINT-FONS

Les nombreuses manifestations de ces derniers mois ont montré combien les citoyens ne sont pas dupes face à un capitalisme de plus en plus arrogant, face à un gouvernement aux ordres du Medef qui a fait des choix politiques forts en s’en prenant à l’emploi, au pouvoir d’achat des salariés, des retraités, des chômeurs, des précaires et des nombreuses familles des quartiers populaires.
Et la fracture est d’autant plus immense et injuste que les hauts revenus ont explosé. Ils ne sont pas dupes car ils subissent de plein fouet, la politique ultralibérale de M. SARKOZY et de son gouvernement qui, depuis 2007, a jeté par-dessus bord tous les acquis sociaux issus du Conseil National de la Résistance qui faisaient notre spécificité française dans l’Union Européenne, et a pris le parti d’en finir avec tous les services publics, l’école publique, la santé, le logement.

La réforme des retraites en est l’exemple le plus flagrant : c’est la fin dans les prochaines années de la solidarité nationale mais le début de la retraite par capitalisation. Ceux qui en auront les moyens pourront bénéficier d’une retraite, se faire soigner dans de bonnes conditions, payer des études à leurs enfants… les autres n’auront rien ! C’est comme cela que ce gouvernement voit la société française.

Nos concitoyens attendent des départements, dont les compétences sociales concernent tous les Français, qu’ils soutiennent des actions fortes de solidarité notamment en matière d’insertion, des actions en direction de l’enfance. Près de 70% de la masse budgétaire des conseils généraux sont concentrés sur leurs compétences sociales avec le Revenu de Solidarité Active (ex-RMI), la Prestation de Compensation du Handicap et l’Allocation Personnalisée d’Autonomie dont le poids s’alourdit du fait de la non-compensation intégrale des transferts de la part de l’État. Il faut rappeler qu’à l’origine la prise en charge des financements était à parité entre les Départements et l’État. Maintenant elle est de 30% prise par l’État et 70% par le Département. C’est dire le rôle essentiel que joue le Département alors que la demande sociale explose dans un contexte de crise économique et sociale sans précédent.
La réforme des collectivités territoriales a été votée, ces élections cantonales seront donc les dernières avant la mise en place des conseillers territoriaux, élus pour 6 ans au scrutin uninominal à deux tours. Ils siègeront à la fois aux assemblées départementales et régionales. Double fonction, réduction du nombre d’élus, c’est le renforcement des pouvoirs de l’Administration sur les élus. Avec la remise en cause de la clause de compétence générale, les départements et Régions perdraient les financements croisés à partir de janvier 2015 et donc la possibilité de voir cofinancer les équipements communaux ou intercommunaux.

Et puis en matière d’emploi, cette droite départementale toujours à l’avant-garde des décisions prises par ce gouvernement, prend des dispositions contre les jeunes, les précaires. Je pense au RSA, aux nombreux types de contrats précaires qui, comme je le dis souvent, ont « institutionnalisé la précarité » pour en faire une norme.

Je pense que cette élection sera un moment fort de l’année 2011 qui devra conduire à un changement radical de la politique de la droite actuelle qui fait de ce Département.

Je suis profondément convaincu que les habitants du canton de Saint-Fons sauront faire le choix de la candidature de Roland LEBOUHART. Le département doit basculer à gauche !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017