Les communistes s’expriment... Premiers résultats du vote pour le choix de base commune

, par  Marie-Christine Burricand , popularité : 3%

Chers camarades,

malgré l’heure tardive, je vous informe de la situation dans le rhone.
Les résultats sont les suivants
- Votants ; 1139
- nuls 29
- non exprimés 19
- base commune 552
- la riposte 58
- faire vivre le PCF 479

La base commune n’atteint donc pas 50%. Elle est à 48,46%.
Nous sommes en tête dans 5 sections : Villeurbanne, Vénissieux, Décines, Université, Saint fons et progressons à Givors, Pierre bénite , Oullins, Ouest Lyonnais. La direction a eu visiblement du mal à mobiliser les communistes à Lyon et Villefranche où elle fait d’habitude le plein des voix.

Comme par hasard, depuis plusieurs jours la fédération multiplie les entraves administratives.

Ce soir, la direction fédérale refuse de valider les votes de la section de Vénissieux et nous demande des éléments supplémentaires. Nous leur les fournirons demain et la réunion transparence se réunira demain soir . En attendant, nos résultats ne seront pas comptabilisés demain matin dans le compte national. C’est toujours cela de pris pour masquer leur crise de légitimité.

Au plan national, les premiers résultats partiels que nous avons place la base commune à 64,54%, le texte de la riposte à 14,87% et le texte faire vivre et renforcer le PCf, une exigence de notre temps à 20,42%.
Il manque encore une dizaine de fédérations dans ces comptes dont le rhône et le Pas de Calais. Notre texte devrait donc s’approcher de 25%.

Sur la participation, c’est dur de juger sans toutes les fédés, j’ai le sentiment qu’il y a eu peu de votants, mais c’est à vérifier.
A chaud, je livre quelques réflexions : Le mécontentement est fort puisque prés de 40% des votants n’ont pas choisi la base commune. A cela, il faut ajouter des centaines de communistes qui ne sont pas allés voter et ceux qui ont voté pour la base commune en étant déterminés à l’amender profondément.

Il semble qu’il y ait eu beaucoup de confusion entre les 2 textes alternatifs et d’autant qu’elle a été entretenue par la direction. Les titres étaient très proches, mais malheureusement, personne ne s’en était aperçu avant la publication du bulletin de vote. Au delà des initiateurs du texte 2, beaucoup de communistes qui ont voté leur texte l’ont fait sur les mêmes bases que les notres.

Je note aussi que dès que des camarades se manifestent auprès des communistes et s’organisent, les résultats changent en notre faveur : regardons ce qui s’est passé dans le Tarn, dans les section de Macon et Cluny de Saone et Loire où nous sommes en tête alors que rien n"était joué il y a un mois, nos progressions dans le Var, l’Ain, Paris, L’ardêche, l’Isère...

La question de l’organisation est vraiment déterminante et c’est caractéristique que là où la direction a les mains libres, le parti se dévitalise au point qu’ils n’arrivent plus à mobiliser le minimum dont ils ont besoin.

L’essentiel, c’est que la base du rassemblement des communistes qui veulent poursuivre le PCF et lui redonner ses couleurs révolutionnaires est ce soir très large et qu’il faut travailler tout cela d’ici le congrès.
Notre présence dans les conférences de section et départementales, au congrès va être déterminante pour l’avenir. Il faut donc dès la semaine prochaine s’attaquer à tout cela avec détermination.

La direction fait tout pour nous étouffer ; Le supplément communiste de cette semaine comportait une contribution qui appelait à voter pour notre texte ainsi qu’une table ronde sur le parti à laquelle je participai ; Comme par hasard, il n’est pas sorti, la faute au supplément de la poste, puis à la grève. La direction du pari et de l’huma n’ont découvert ni l’un ni l’autre hier et aujourd’hui.

Dans le rhone, nous sentons de plus en plus qu’il leur est insupportable qu’une section comme Vénissieux puisse continuer d’exister, ancrée dans les quartiers populaires. Ils finissent par croire ce qu’ils se racontent et pensent vraiment qu’il est impossible dans une telle ville d’avoir 270 votants, 1000 adhérents...

Il nous faut évidemment rester en contact et je pense qu’il ne sera pas inutile que nous ayons quelque rendez-vous régionaux pour faire le point.

Fraternellement
Marie-Christine Burricand

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation