Manifestation pour le NON à Vénissieux le 19 Mai Nous allons nous faire entendre !

, popularité : 6%

Tous ensemble dans la rue le 19 mai
Pour faire entendre le NON !

Le 29 mai,nous aurons à nous prononcer sur le projet de Constitution européenne écrit entre autres par Giscard d’Estaing.

Le NON peut l’emporter !

Chirac, Raffarin et Sellières ont peurde ne pas pouvoir faire passer leur mauvais coup. C’est pourquoi les partisans du OUI s’approprient les médias complaisants et les moyens de l’état pour nous vanter les “ mérites ”de leur texte. Cela vaut la peine de réfléchir pour ne pas se faire avoir !

A qui profiterait cette constitution ?

Cette constitution est faite par et pour les multinationales, les riches, et le patronat.D’ailleurs, ils ne s’y trompent pas, ils s’apprêtent à voter comme le dit le baron Sellières, patron des patrons. “ Le MEDEF n’a pas de cartes d’électeurs mais il votera OUI à la Constitution européenne ”.

En 2004, les grands patrons se sont accordés des augmentations moyennes de 10%. Le salaire moyen du PDG des 40 plus grandes entreprises est de 2,3 millions d’euros, 2000 fois le SMIG, sans compter les divers cadeaux, comme la prime de plusieurs millions d’euros que vient de s’octroyer l’ex patron de Carrefour. Il faut croire que ça ne leur suffit pas puisqu’ils réclament encore plus de compétitivité, de liberté pour délocaliser les entreprises et les hommes et femmes !

Quelles seraient les conséquences pour les salariés, les chomeurs et RMIstes ?

Ce sont eux qui feront les frais de ce texte. Ce texte fera sauter toutes les barrières qui existent encore et donnera tous les droits aux patrons comme celui d’envoyer un salarié français travailler pour 110 euros par mois en Roumanie ou de faire venir en France un salarié roumain pour un salaire encore plus bas ! (SMIG roumain : 83€ !)

Ce texte mentionne à peine les droits syndicaux mais reconnaît la liberté d’entreprise et le “ lock-out ” des patrons ! Le droit à la retraite et au travail sont “ oubliés ”et remplacés par “ la liberté de chercher un emploi ! Les chomeurs connaissent bien cette liberté !

Il attaque les services publics (école, santé, poste, EDF), et la garantie d’égalité de traitement du citoyen. Les profiteurs pourront s’en emparer plus facilement car tout ce qui ne leur rapporte pas leur est insupportable.

Les droits des peuples menacés !

Certains parlent de progrès de la démocratie. Mais ce projet de constitution est un véritable coup de force contre la souveraineté populaire et installe une Europe supranationale qui pourrait imposer à notre peuple des décisions que lui-même ou le parlement refusent !

De plus, ce projet pérennise la Banque Centrale Européenne qui , échappant à tout contrôle, aura le dernier mot sur les nations et le parlement européen.

Une Constitution guerrière !

En effet , cette constitution nous soumet à l’OTAN et inscrit comme une obligation pour tous les états membres d’augmenter régulièrement les crédits militaires. N’oublions pas, que même si ce n’est pas sur notre territoire, les pays membres de la communauté européenne ont participé à plusieurs guerres, dont deux en Irak. Avec cette Constitution, la France n’aurait pas pu adopter la position de non intervention qu’elle a prise lors de l’invasion de l’Irak par les Etats-Unis.

Déjà en 1992 pour Maastricht, ils nous avaient promis l’Europe sociale !

Il n’avait manqué que 1% pour que le Traité de Maastricht soit refusé par la France. Depuis, nous avons tous fait l’expérience de l’Europe de Maastricht et de ses dégâts pour l’emploi, les services publics, les salaires et la retraite. Nous connaissons les fausses promesses et les vraies remises en cause de nos droits ! Ne nous faisons pas avoir une seconde fois !

UN NON espoir pour la France et les pays européens !

Le NON majoritairedans un pays comme la France serait une grande victoire populaire qui nous aiderait à réouvrir la porte du changement politique. La construction européenne à la mode de Maastricht en prendra un sacré coup et ce sera une claque pour Chirac, la droite et le patronat. Nous serons plus forts pour combattre les mauvais coups dans les entreprises, les services publics. Ce serait un événement international et toutes les peuples européens seraient plus forts pour imposer une Europe de coopérations bénéfiques pour les peuples du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, une Europe des nations solidaires et des peuples souverains.

Référendum : une chance à saisir
Tous ensemble le 29 Mai pour
Votez et faites voter NON !

Tous ensemble dans la rue le 19 mai à 17h30

Rassemblement devant carrefour Vénissieux

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation