Premières conférences de section dans le Rhône

, par  pamillet , popularité : 9%

les conférences de section dans le Rhône renforcent les résultats du vote sur le choix de base commune.

Plusieurs témoignages évoquent des débats intéressants, le plus souvent portés par des motions ou amendements qui s’inspirent des textes alternatifs à la base commune. Est-ce que ces débats pourront se poursuivre dans la conférence fédérale ?

A Vénissieux, le texte de base commune a été refusé avec une seule voix pour, 47 contre et 2 abstentions. Une motion reprenant le contenu de l’article de marie-christine Burricand « Un congrès pour faire vivre le choix des communistes » a été votée à l’unanimité.

Une délégation du nouveau cercle de la Jeunesse Communiste récemment recréé à Vénissieux Saint-Priest est venu à la conférence, réjouissant de nombreux communistes qui soulignaient à juste titre le vieillissement du parti.

Un débat animé a porté sur la grande pauvreté, et ses conséquences sur les divisions du monde populaire. A partir de l’enquête sur l’abstention réalisée par André Gerin, mais aussi de la première commission de lutte contre la grande pauvreté organisée par la ville. Plusieurs communistes ont témoignés qu’il devenait indispensable d’affronter ces questions difficile dans les quartiers, en reprenant les formes des "rencontres d’appartement" utilisées avec succès dans les campagnes électorales, pour permettre aux habitants confrontés à la souffrance, à la violence que crée la grande pauvreté de s’exprimer, de dire même ce qui fâche, pour pouvoir (re)construire une parole politique commune, pour pouvoir entendre et répondre à ceux qui pensent que la ville fait trop pour les immigrés, trop pour les plus pauvres, que l’aide sociale est détournée par ceux qui se plaignent, quand tant de pauvres n’osent plus demander... C’est une confrontation nécessaire pour unir dans un quartier populaire quand tant de violences poussent au contraire à la division ?

La conférence a confirmé la proposition du comité de section sortant d’organiser une manifestation contre la pauvreté, ; pour refuser de payer les dettes financières des plus riches. Elle aura lieu le 17 Décembre. Elle peut être un évènement

Les résultats du vote dans d’autres conférences de section du Rhône montrent la réalité des forces militantes.

A Lyon, section symbole de la direction fédérale, le vote est très partagé. 22 votes pour la base commune, mais 8 contre, 8 abstention et 2 non participation au vote. Les débats ont été houleux, un camarade déchirant sa carte avant de partir en colère. On espère qu’il reviendra !

A Villeurbanne, confirmant le vote précédent contrairement au précédent congrès, la base commune n’est acceptée que faiblement et pour la partie 1 avec 10 pour, 5 contre et 7 abstention. La partie 2 est refusée avec 6 pour, 10 contre, 5 abstention, la partie 3 avec 8 Pour, 9 contre, 4 abstention.

A Saint-Fons, la base commune est rejetée avec 30 voix contre sur 30.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation