Repas républicain ce samedi 28 janvier 14eme circonscription du rhône, Vénissieux, St-Priest, Corbas, St-Fons, Feyzin

, par  pamillet , popularité : 4%

Les élections présidentielles et législatives de 2017 se préparent dans un contexte de recomposition politique générale. Sarkozy, Juppé, Le Pen père sont hors jeu... la droite qui promettait avec Chirac de réduire la fracture sociale, et avec Sarkosy de travailler plus pour gagner plus, promet désormais avec Fillon de travailler plus pour gagner moins, promet même la fin de la Sécu et des services publics de proximité.

Et à gauche, tous ceux qui ont été mêlés aux gouvernements successifs de François hollande sont emportés avec lui. On ne peut se faire élire à gauche et gouverner à droite. C’est ce que dit Gérard Collomb qui prépare un nouveau parti politique... Macron, Hamon, Mélenchon, la recomposition politique s’accélère, c’est la fin de l’union de la gauche ancienne.

La politique semble une impasse, et trop souvent une histoire d’affaires douteuses et de mensonges médiatiques. Qui peut espérer encore que l’élection permette de "changer la vie" ? Dans nos entreprises et nos quartiers, ce qui domine, c’est l’abstention, et chez certains, le vote FN comme si c’était le vote pour bousculer le système, alors que l’extrême-droite a toujours été le diviseur du peuple au service des oligarchies...

Pourtant, le mouvement social contre la loi El Khomri a montré qu’une résistance sociale est possible. La victoire par deux fois d’une majorité populaire contre le PS, la droite et le FN a Vénissieux a montré qu’une autre issue politique est possible...

Et si des députés communistes créaient l’évènement en Juin en sonnant le retour d’une issue populaire à l’assemblée ? Et si l’intervention massive, organisée et unie du monde du travail faisait reculer le capitalisme mondialisé et son cortège d’inégalités et de violences... ?

Dans la 14eme circonscription du Rhône, c’est une possibilité. Avec Michèle Picard, les salariés, les jeunes, les chômeurs, les femmes peuvent se donner une voix nationale pour refuser l’austérité, la précarité, les inégalités.

Nous pouvons montrer dans une bataille concrète sur l’emploi, le logement, la sécurité, l’école, la protection sociale,... qu’un député communiste est utile face à la droite et l’extrême-droite, en lien avec ceux qui luttent, ceux qui veulent vivre digne.

Nous pouvons faire émerger une alternative populaire aux recompositions politiciennes, et aux constructions médiatiques.

Pour lancer cette bataille, un grand repas républicain est organisé, un moment politique, mais aussi convivial pour échanger, débattre, décider, un grand moment de mobilisation pour lancer cette campagne des législatives.

REPAS REPUBLICAIN

SAMEDI 28 JANVIER A PARTIR DE 12H

Salle Irène Joliot Curie (Bd Joliot Curie)

La participation au frais est de 20€

Inscription nécessaire auprès d’un communiste d’une des sections concernées (Vénissieux, St-Priest, Feyzin-St-Fons, Corbas), ou au 0472504434

Annonces

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation